Quelqu’un peut-il méditer ?

Tout le monde peut méditer !!!

En un mot : oui. L’âge, l’origine religieuse, le sexe, l’expérience sont tous sans importance lorsque nous parlons de méditer. La méditation est toute technique qui nous permet de détendre notre corps et notre esprit et de libérer notre esprit des pensées inutiles et de l’activité cérébrale. Pour méditer, il n’est pas nécessaire de devenir membre d’une organisation ou d’un club, de s’éloigner de la réalité quotidienne, de changer radicalement de mode de vie, de porter certains vêtements ou de devenir membre d’une église. Vous n’avez pas à croire en l’utilité de la Méditation, car son utilité a été scientifiquement prouvée hors de tout doute. La méditation peut être utile pour les hommes d’affaires, les sportifs, les enfants, les personnes âgées, les malades, les étrangers, les musulmans, les chrétiens, les astronautes, les artistes. Certaines personnes peuvent penser qu’elles n’ont pas les bonnes qualifications pour méditer parce qu’elles sont trop agitées. Mais ce n’est pas du tout vrai ! Lors de nos cours, nous rencontrons souvent des personnes qui, dans le passé, ont cessé de méditer. Nous avons souvent été témoins qu’avec le bon type de coaching, avec de bons conseils, en faisant vos devoirs avant de commencer et en faisant de l’exercice ensemble, ces personnes ont soudainement obtenu les résultats dont elles avaient toujours rêvé. La méditation n’est pas difficile, n’importe qui peut l’apprendre et n’importe qui peut en bénéficier. Malheureusement, il y a une ou deux exceptions. Pour presque tout le monde, la méditation est utile ou du moins pas nocive. Cependant, les personnes souffrant de schizophrénie ou d’autres maladies mentales graves doivent faire attention à la méditation. Il existe un danger que les personnes souffrant de maladies mentales graves soient encore plus enfermées dans leur propre réalité intérieure à la suite de la méditation et que leur maladie s’aggrave. C’est pourquoi nous conseillons à ces personnes de ne pas méditer, ou seulement sous une supervision extrêmement professionnelle.

Jeunes, vieux, malades, en bonne santé, riches, pauvres, croyants, non croyants… La méditation est une activité pour tout le monde. Pour vous donner quelques exemples :

  1. Elaine Aron, auteur du best-seller ‘Highly Sensitive People’ déclare dans Top Santé 07/03 : “Méditer est aussi une bonne chose pour les hypersensibles. Ils doivent trouver des moments de repos dans leur quotidien pour ne pas avoir trop stimulé.” Mme Aron elle-même médite une heure complète deux fois par jour.
  2. L’université de Cambridge a découvert que Insight Meditations réduisait de moitié le taux de rechute des patients souffrant de dépression chronique.
  3. L’organisateur de danse et millionnaire Duncan Stutterheim se rend chaque année au temple Bhagwan de Poona pour méditer. Son cerveau-enfant ID&T; organise et exporte de grands événements de danse, comme Sensation à l’Amsterdam Arena, avec plus de trente mille visiteurs.