Questions-réponses sur les coliques et les pleurs d’une sage-femme

Q : Salut, je viens de passer à l’alimentation exclusive au biberon (était en partie et en partie avant) pour mon bébé de 4 mois et j’ai remarqué qu’il pleure davantage entre les tétées (mais ça va pendant et juste après). Serait-ce une colique ? Est-ce aussi à cause des bouteilles ?

UN: Les coliques commencent normalement à s’atténuer vers l’âge de 4 mois, il est donc peu probable qu’il s’agisse de coliques. Il se peut qu’il avale trop d’air lorsqu’il tète, alors assurez-vous toujours que la tétine est pleine de lait et que vous le ventilez régulièrement pendant la tétée. Essayez de le garder debout pendant environ une heure après une tétée pour faciliter la digestion. Changer les tétines peut également aider.

Q : Nous venons de commencer le sevrage de notre bébé de 6 mois. Il est plus grincheux que d’habitude, dribble et lève les jambes jusqu’au ventre. Je voulais juste savoir s’il s’agissait d’un sevrage ou de coliques ou des deux et comment l’aider au mieux avec son inconfort ?

UN: Comme votre bébé a 6 mois, il est peu probable qu’il ait des coliques, car les coliques disparaissent normalement vers l’âge de 4 mois. Le sevrage est une période difficile pour certains bébés car ils essaient de nouveaux aliments. Il est peut-être un peu constipé, alors vérifiez ses couches. Un massage doux du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre environ une heure après une tétée peut également aider à faciliter la digestion. Alternativement, il peut faire ses dents, donc dribbler et être plus grincheux que d’habitude. Si ses symptômes d’inconfort persistent, il se peut qu’il soit intolérant au lactose et vous devrez consulter un médecin.

Q : Est-ce que cela fait une différence si vous allaitez ou si vous allaitez au biberon quant à la probabilité de coliques ?

UN: Une étude récente conclut que les bébés qui ne sont pas allaités sont presque deux fois plus susceptibles d’avoir des coliques.

Q : J’ai un enfant de 3 semaines, il dort toute la journée, mais vers 3h du matin il se réveille. Je le change, il mange, mais il ne se rendort pas tout de suite, il s’agite jusqu’à 5h environ… c’est presque impossible de le mettre à l’aise, normalement je le nourris à nouveau avant qu’il ne s’endorme. La seule chose qui aide est de le bercer pour qu’il se rendorme. S’agit-il de symptômes de coliques ?

UN: Les symptômes de la colique se caractérisent par un cri inconsolable aigu généralement en fin d’après-midi et en soirée associé à un ventre gonflé et à un visage rouge et votre bébé ramène ses genoux contre sa poitrine. Les bébés peuvent souffrir de coliques de 2 à 4 semaines à environ 4 mois. Garder votre fils debout après une tétée peut aider à faciliter la digestion et certaines femmes trouvent l’utilisation d’un produit à base de siméthicone tel qu’Infacol utile car il peut garantir que les bulles de vent piégées sont plus faciles à passer pour votre bébé et ainsi soulager l’inconfort. Vous devrez peut-être le nourrir plus régulièrement tout au long de la journée et il peut s’installer plus longtemps la nuit. Les symptômes que vous décrivez ressemblent plus à un léger inconfort causé par le vent, alors assurez-vous qu’il prend correctement le sein s’il allaite ou que la tétine est pleine de lait pour s’assurer qu’il n’avale pas trop d’air lorsqu’il se nourrit.

Q : Combien de temps les coliques durent-elles normalement ? Je crains que mon bébé (3 mois) ne puisse pas se débarrasser de ses symptômes. Existe-t-il des solutions rapides ?

UN: Les bébés souffrent de coliques entre 2 et 4 semaines et jusqu’à 4 mois environ. Il existe plusieurs façons d’aider à soulager l’inconfort de votre bébé. Des techniques de massage anticoliques environ une heure après une tétée peuvent aider, combinées à des techniques d’enroulement régulières tout au long et après la tétée. Essayez également de garder votre bébé debout pendant environ une heure après la tétée pour faciliter la digestion.

Certaines mères trouvent que l’utilisation d’un produit à base de siméticone comme Infacol avant la tétée peut également aider à soulager les symptômes. D’autres astuces sont le «bruit blanc», comme le bourdonnement d’une machine à laver, qui aide à calmer les bébés dans certains cas. Le temps nous dira que j’ai peur, mais j’espère que les symptômes devraient bientôt disparaître !

Q : Mon bébé a récemment commencé à pleurer furieusement en début de soirée et je n’arrive pas à le réconforter. Son visage devient rouge et il semble très agité. Cela me bouleverse tellement parce que rien de ce que je fais ne semble le détendre. S’agit-il de coliques et que dois-je faire ?

UN: Selon l’âge de votre bébé, les symptômes peuvent être attribués aux coliques, car les bébés souffrent de coliques entre l’âge de 2 à 4 semaines et environ 4 mois. De manière caractéristique, les pleurs inconsolables sont pires en fin d’après-midi et en début de soirée, comme dans le cas de votre fils. Si votre bébé se situe dans cette tranche d’âge, il souffre peut-être de coliques. Si c’est le cas, des techniques de massage anticoliques environ une heure après une tétée peuvent aider, combinées à un enroulement régulier tout au long et après la tétée. Essayez également de garder votre bébé debout pendant environ une heure après la tétée, car cela peut faciliter la digestion.

Vérifiez votre technique de mise au sein si vous allaitez et si vous allaitez au biberon, assurez-vous que la tétine est toujours pleine de lait et des tétines anti-coliques peuvent également aider !

Q : J’utilise actuellement Infacol, cependant, mon bébé semble encore beaucoup souffrir et je n’arrive pas à le faire cesser de pleurer. Pouvez-vous aider s’il vous plaît?

UN: Infacol fonctionne bien pour beaucoup de mamans et fonctionne en décomposant les petites bulles de vent piégées en bulles plus faciles à passer pour le bébé. Il se peut que vous ayez besoin de combiner d’autres techniques pour aider à déplacer ces bulles piégées, telles que des techniques de massage anti-coliques et de garder votre bébé debout pendant une courte période après les tétées. Vérifiez également vos techniques de mise au sein si vous allaitez et si vous allaitez au biberon, assurez-vous que la tétine est toujours pleine de lait pour éviter que votre bébé n’avale trop d’air. Les tétines anti-coliques peuvent également aider.

Q : Jusqu’à présent, nous avons refusé de pratiquer l’approche « crier » pour traiter avec notre enfant de 3 mois, malgré les recommandations des autres. Est-ce quelque chose qui vaut la peine d’être considéré par rapport aux coliques ?

UN: L’approche « crier » n’est pas quelque chose que nous recommandons, bien que certaines mères puissent le recommander, comme vous l’avez découvert.

Les coliques peuvent être une période épuisante et difficile pour le bébé et les parents et écouter le cri persistant peut être très pénible. Il existe d’autres méthodes proactives que mon travail. Des techniques de massage anti-coliques environ une heure après une tétée peuvent aider, combinées à des techniques d’enroulement régulières tout au long et après la tétée. Essayez également de garder votre bébé debout pendant environ une heure après la tétée pour faciliter la digestion.

La bonne nouvelle est que les symptômes de coliques ne durent que jusqu’à environ 4 mois, puis devraient progressivement s’atténuer, alors j’espère que les choses devraient s’améliorer bientôt.

Q : Ma nièce souffre de coliques. Un ami a recommandé qu’un bruit constant dans la maison, tel qu’un aspirateur ou une machine à laver, puisse aider à distraire le bébé des coliques. Est-ce vrai ou juste un conte de femmes?

UN: Certaines mamans ne jurent que par cela et c’est ce qu’on appelle communément le “bruit blanc”. Je ne sais pas à quel point c’est scientifique, mais les mamans me disent souvent que cela fonctionne pour distraire les bébés qui ont des coliques, donc ma recommandation serait de l’essayer et de voir si cela fonctionne pour votre tout-petit !

Q : Le bébé d’un de mes amis a eu des coliques et elle a incliné le lit en biais pour que son bébé ne soit pas allongé, est-ce que c’est acceptable ? Existe-t-il des positions de sommeil dangereuses ?

UN: Les recommandations de la Fondation pour l’étude des décès infantiles (FSID) et du ministère de la Santé sont que pendant les six premiers mois, l’endroit le plus sûr pour que votre bébé dorme est dans un lit dans votre chambre.
D’autres recommandations incluent de toujours allonger votre bébé sur le dos pour dormir et de placer votre bébé avec ses pieds au pied du lit pour l’empêcher de se tortiller sous les couvertures. Ne vous endormez pas avec votre bébé assis ou allongé sur un canapé ou un fauteuil et ne laissez pas votre bébé dormir avec un oreiller. Utilisez toujours un matelas ferme avec une housse imperméable pour le lit de votre bébé et assurez-vous que la literie est bien rangée en veillant à ce que la tête de votre bébé ne soit pas recouverte de literie. Il n’est pas recommandé d’incliner le lit en biais. J’espère que cela pourra aider!

Q : Ma petite fille souffre de coliques, elle dort actuellement dans sa nacelle. Je pousse un petit coussin en dessous pour qu’il soit titré et je la mets personnellement sur le côté ou sur le dos bien que quelques fois sur le ventre si elle a de grosses coliques et une bouillotte ou un sac de haricots chauds fait des merveilles, espérons que cela vous aidera.

UN: Malheureusement, nous ne recommandons pas l’utilisation d’un coussin pour incliner la tête ou l’utilisation de bouillottes et de poufs pour soulager l’inconfort pour des raisons de santé et de sécurité. En ce qui concerne le temps passé sur le ventre, c’est bien pour une courte période pendant qu’elle est avec vous, mais pas pour s’endormir de cette façon. De plus, la positionner pour dormir sur le côté peut la prédisposer à se rouler sur le ventre, ce qui n’est pas non plus recommandé par la Fondation pour l’étude des décès infantiles (FSID) et le ministère de la Santé.

Il existe d’autres méthodes pour soulager les coliques qui peuvent aider, telles que les techniques de massage anti-coliques environ une heure après une tétée, combinées à des techniques d’enroulement régulières tout au long et après la tétée. Essayez également de garder votre bébé debout pendant environ une heure après la tétée pour faciliter la digestion.

Q : J’ai eu 5 enfants dont le plus jeune a 4 mois. Je n’ai jamais eu de problèmes avec eux souffrant de coliques et ils ont tous été très silencieux, donc je ne connais pas les symptômes à surveiller ni comment les soulager. Je pense que mon plus jeune peut avoir des coliques, comme je n’allaite pas comment puis-je le savoir ?

UN: Les bébés souffrent de coliques entre 2 et 4 semaines et jusqu’à 4 mois environ. Les coliques surviennent le plus souvent en fin d’après-midi et en soirée lorsque votre bébé peut crier de douleur, ramener ses genoux contre sa poitrine et devenir rouge au visage. Son ventre peut être gonflé ou gonflé comme s’il avait avalé beaucoup d’air, et il pourrait passer du vent plus que d’habitude.

Les coliques sont généralement reconnues par des accès de pleurs inconsolables, souvent pendant des heures d’affilée, sans raison particulière – c’est-à-dire que votre bébé n’a pas faim, est trop fatigué, a besoin d’un changement de couche ou a une température élevée et peut être extrêmement fatigant pour les deux parents.

L’explication la plus probable des coliques peut être l’accumulation de vent emprisonné dans l’intestin de votre bébé, causant de la douleur et de l’inconfort au cours de ces premiers mois en raison du système digestif immature de votre nouveau-né.

Des techniques de massage anti-coliques environ une heure après une tétée peuvent aider, combinées à des techniques d’enroulement régulières tout au long et après la tétée. Essayez également de garder votre bébé debout pendant environ une heure après la tétée pour faciliter la digestion.

Certaines mères trouvent que l’utilisation d’un produit à base de siméticone comme Infacol avant la tétée peut également aider à soulager les symptômes. D’autres astuces sont les “bruits blancs” comme le bourdonnement d’une machine à laver ou un trajet en voiture, qui peuvent aider à calmer les bébés dans certains cas !

Assurez-vous également qu’il y a toujours du lait dans la tétine et que vous ventilez régulièrement votre bébé !