Les géants du Web soumettront les données des utilisateurs lors de l’entrée en vigueur de la législation européenne

UE

Crédit : domaine public CC0

Une nouvelle loi européenne imposant une réglementation en ligne plus stricte entre en vigueur mercredi et les plus grandes plateformes comme Facebook et Google auront jusqu’au 17 février pour révéler leur nombre d’utilisateurs.

Les règles de la loi sur les services numériques (DSA) seront pleinement appliquées 12 mois plus tard à partir du 17 février 2024, mais les responsables auront besoin de temps l’année prochaine pour décider quels géants de la technologie sont suffisamment grands pour nécessiter une surveillance étroite.

La DSA a été conçue pour lutter contre les discours de haine, la désinformation et le piratage en ligne, en Europe à une époque où une grande partie du contenu Internet vu par les citoyens de l’UE est contrôlé par des sociétés basées aux États-Unis.

En vertu de la nouvelle loi, toutes les plateformes de médias sociaux, places de marché en ligne et moteurs de recherche seront obligés de réagir plus rapidement pour supprimer les contenus jugés contraires aux réglementations de l’UE.

Cela inclura des mesures pour limiter l’utilisation de données privées sensibles dans le ciblage des publicités sur les utilisateurs européens et insistera sur plus de transparence pour les algorithmes qui suggèrent du contenu.

Mais les nouvelles règles entreront en vigueur plus tôt pour ce que Bruxelles appelle les très grandes plateformes en ligne (VLOP) et les très grands moteurs de recherche en ligne (VLOSE), ceux qui comptent plus de 45 millions d’utilisateurs actifs dans l’UE.

Aux effectifs actuels, cette définition toucherait une vingtaine d’entreprises, dont Meta et ses réseaux sociaux Facebook et Instagram ; Google et sa plateforme vidéo YouTube ; et les plates-formes du fabricant d’iPhone Apple.

La plate-forme de micro-blogging Twitter, récemment rachetée par l’entrepreneur Elon Musk, sera presque certainement également incluse, ainsi que la plate-forme chinoise de partage de vidéos TikTok, le détaillant allemand Zalando et le site hôtelier néerlandais Booking.

Tout site qui pourrait être suffisamment grand pour faire la coupe doit publier ses numéros d’utilisateurs européens d’ici le 17 février 2023 et les réglementations DSA entreront en vigueur une fois que la Commission européenne aura confirmé leur taille.

Cela implique que, pour les géants, les règles de la DSA – plus strictes pour les grandes plateformes – pourraient entrer en vigueur fin 2023 plutôt qu’en février 2024, date à laquelle elles s’appliqueront à tous.

Les VLOP pourraient se voir infliger des amendes pouvant aller jusqu’à 6 % de leurs revenus mondiaux, voire être bannis de l’immense marché de l’UE en cas de violations graves et persistantes des règles.

La DSA complète une autre nouvelle loi de l’UE, la loi sur les marchés numériques ou DMA, qui interdit les comportements anticoncurrentiels des soi-disant “gardiens” d’Internet et est entrée en vigueur en novembre.

© 2022 AFP

Citation: Les géants du Web soumettront les données des utilisateurs lors de l’entrée en vigueur de la législation de l’UE (15 novembre 2022) récupéré le 15 novembre 2022 sur https://techxplore.com/news/2022-11-web-giants-submit-user-eu.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation loyale à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.