Des environnements urbains colorés, ne serait-ce qu’en réalité virtuelle, favorisent le bien-être

Des environnements urbains colorés, même en réalité virtuelle, favorisent le bien-être

Même en réalité virtuelle, les paysages urbains colorés et végétalisés améliorent le bien-être. Crédit : A. Batistatou, F. Vandeville et YN. Delevoye-Turrell

Les environnements urbains ternes ont tendance à augmenter notre stress, alors que la nature peut apaiser l’âme, mais comment obtenir le meilleur des deux ? Une option consiste à augmenter la couleur et la végétation dans les villes, mais trouver la meilleure approche peut être délicat. Une nouvelle étude en Frontières en réalité virtuelle a testé les effets de la végétation et des motifs colorés en milieu urbain. Utilisant la réalité virtuelle, l’étude a révélé que la végétation verte obligeait les volontaires à marcher plus lentement, tout en augmentant leur fréquence cardiaque, indiquant une expérience agréable. Pendant ce temps, les motifs colorés augmentaient la vigilance, la fascination et la curiosité. L’étude illustre le potentiel d’interventions simples pour améliorer la vie des citadins, ainsi que le pouvoir de la réalité virtuelle pour tester de telles interventions.

Le paysage urbain peut vous abattre

Les rues bondées, le bruit et les bâtiments gris terne peuvent entraîner du stress et de la fatigue. En bref, les villes peuvent être mauvaises pour votre santé et votre bien-être émotionnel. Un antidote à de tels problèmes peut résider dans la nature, qui peut avoir des effets calmants et réparateurs. Après tout, les humains ont évolué dans un environnement naturel et la vie urbaine est un phénomène relativement nouveau.

Une façon de rendre les villes plus hospitalières peut être d’introduire des parcelles de végétation ou des motifs colorés. Cependant, installer des plantes ou recouvrir des bâtiments de peinture pour tester ces approches est coûteux et peu pratique. De plus, l’étude de ces phénomènes à l’extérieur peut être délicate, car un grand nombre de facteurs peuvent affecter les résultats finaux.

“Mesurer le plaisir et la motivation dans des environnements naturels est difficile”, a expliqué le professeur Yvonne Delevoye-Turrell de l’Université de Lille, auteur principal de l’étude. “Les réactions humaines sont sensibles aux changements environnementaux, tels que la météo ou la circulation, et aux biais de mesure. Par conséquent, nous avons utilisé la réalité virtuelle comme preuve de concept pour mesurer les réactions à ces interventions dans un espace urbain simulé.”

Des environnements urbains colorés, même en réalité virtuelle, favorisent le bien-être

Même en réalité virtuelle, les paysages urbains colorés et végétalisés améliorent le bien-être. Crédit : A. Batistatou, F. Vandeville et YN. Delevoye-Turrell

Modélisation virtuelle des aménagements urbains

À l’aide de la réalité virtuelle, l’équipe a créé un environnement urbain immersif sans végétation ou avec de la végétation verte. Ils ont également introduit des motifs colorés sur un chemin dans l’environnement virtuel.

Les chercheurs ont invité des étudiants de leur université à participer à l’étude. Portant chacun un casque VR et marchant sur place, les étudiants volontaires ont passé du temps à explorer l’environnement virtuel. Pour déterminer où les volontaires regardaient et pendant combien de temps, chaque casque comprenait un eye tracker.

Végétation et couleur pour plus de bien-être

L’étude a révélé que les étudiants marchaient plus lentement lorsqu’il y avait de la végétation verte présente dans la simulation et que leur fréquence cardiaque augmentait. Ils ont également passé moins de temps à regarder le sol et plus de temps à observer leur environnement. Ces résultats, qui indiquent une expérience agréable, ont également été trouvés lorsque les gens passent du temps près de la végétation dans le monde réel.

Des environnements urbains colorés, même en réalité virtuelle, favorisent le bien-être

Même en Réalité Virtuelle, des paysages urbains colorés et végétalisés améliorent le bien-être. Crédit : A. Batistatou, F. Vandeville et YN. Delevoye-Turrell

Les motifs de couleur à eux seuls n’avaient pas tout à fait le même effet réparateur que la végétation verte, mais ils stimulaient l’intérêt et la fascination des étudiants et attiraient leur regard tout en augmentant leur rythme cardiaque, indiquant une excitation physiologique accrue.

Cette étude a montré que la réalité virtuelle pouvait être un outil très utile pour les urbanistes, leur permettant de tester virtuellement l’impact de diverses interventions. Les résultats suggèrent également que l’augmentation de la quantité de végétation verte et de motifs colorés dans les environnements urbains pourrait améliorer le bien-être des citadins, donnant une nouvelle tournure au terme “jungle de béton”.

À l’avenir, les chercheurs espèrent rendre l’expérience VR encore plus immersive pour obtenir les résultats les plus précis. “Les odeurs et les sons pourraient être la prochaine étape de la réalité virtuelle pour tester véritablement l’impact des couleurs sur le plaisir de marcher”, a déclaré Delevoye-Turrell.


Utiliser la réalité virtuelle pour tracer des espaces verts urbains


Plus d’information:
La réalité virtuelle pour évaluer l’impact des interventions colorées et des éléments de la nature sur la marche spontanée, le regard et l’émotion, Frontières en réalité virtuelle (2022). DOI : 10.3389 / frvir.2022.819597

Citation: Des environnements urbains colorés, même si ce n’est que dans la réalité virtuelle, favorisent le bien-être (17 juin 2022) récupéré le 17 juin 2022 sur https://techxplore.com/news/2022-06-urban-environments-virtual-reality-well -être.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation loyale à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.