Un tribunal russe ordonne aux huissiers d’exécuter une amende sur Facebook

Facebook

Crédit : CC0 Domaine public

Un tribunal de Moscou a décidé d’imposer la perception d’amendes de Facebook pour violation des lois russes sur les contenus illégaux, ont annoncé jeudi des responsables.

Le tribunal de district de Tagansky dans la capitale russe a ordonné aux huissiers de justice de percevoir 26 millions de roubles (plus de 361 000 dollars) suite au non-paiement des amendes par Facebook, ont déclaré des responsables du tribunal.

L’organisme de surveillance des communications de l’État russe, Roskomnadzor, a demandé aux tribunaux russes d’imposer une amende à Facebook pour ne pas avoir supprimé du contenu considéré comme illégal, y compris des appels à des manifestations anti-Kremlin non autorisées.

L’agence a ordonné à Facebook de payer un total de 80 millions de roubles (1,1 million de dollars) d’amendes jusqu’à présent cette année, et a déclaré que la société de médias sociaux n’en avait payé aucune.

Roskomnadzor a averti qu’il imposerait des amendes beaucoup plus lourdes égales à 5 à 10 % du chiffre d’affaires de Facebook en Russie pour le contenu illégal.

Les autorités russes ont méthodiquement augmenté la pression sur les géants technologiques occidentaux, notamment Twitter, Facebook et Google, pour leur rôle dans l’amplification des voix dissidentes. Les autorités ont accusé les plates-formes de ne pas avoir retiré les annonces de manifestations non autorisées.


La Russie inflige une amende à Facebook et Telegram pour contenu interdit


© 2021 La Presse Associée. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

Citation: Un tribunal russe ordonne aux huissiers d’exécuter une amende sur Facebook (2021, 7 octobre) récupéré le 7 octobre 2021 sur https://techxplore.com/news/2021-10-russian-court-bailiffs-fine-facebook.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.