RRW: Emily Sisson revient au semi-marathon Aramco Houston en tant que double détentrice du record américain

Par David Monti, @d9monti
(c) 2022 Race Results Weekly, tous droits réservés

(04-Jan) – Il y a près de quatre ans, dans des conditions proches du point de congélation, Emily Sisson a couru le semi-marathon Aramco Houston et a obtenu ce qui était alors un résultat surprenant. Derrière la Kényane Brigid Kosgei, qui courrait ce qui était le semi-marathon le plus rapide jamais réalisé sur le sol américain (1:05:50), Sisson a franchi la barre des 10 kilomètres en un temps record de 31:49, et a terminé en 1 :07:30, bon pour la cinquième place. Son temps était à seulement cinq secondes du record de l’USATF de Molly Huddle à l’époque de 1:07:25.

Emily Sisson remportant les championnats USATF 20-K 2022 à la Faxon Law New Haven Road Race (photo de Jane Monti pour Race Results Weekly)

L’article continue sous le joueur

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter ou suivez-nous sur les réseaux sociaux

Les dernières nouvelles en cours d’exécution, envoyées chaque semaine dans votre boîte de réception ou lorsque des nouvelles urgentes arrivent.

Vous êtes abonné.

Immédiatement après la course, Sisson a ressenti un étrange mélange de satisfaction et de déception. Elle est entrée dans la course en pleine forme, mais a déclaré qu’elle avait commis une erreur tactique importante : elle a décidé de ne pas porter sa montre GPS et, à la place, de sortir des temps intermédiaires sur le parcours.

“C’est l’une des erreurs que j’ai commises”, a déclaré Sisson aux journalistes après la course. “J’ai parlé à mon entraîneur, Ray (Treacy) du port ou non d’une montre GPS. Nous avons pensé qu’il valait mieux sortir du grand écart sur le parcours (ce qu’elle avait du mal à voir). Je pense que nous sommes sortis un peu trop lentement et cela m’a coûté du temps.

En cette froide journée à Houston, Sisson n’avait aucun moyen de savoir qu’une pandémie balayerait le monde un an plus tard et qu’il lui faudrait encore près de deux ans pour courir un autre semi-marathon rapide. À Valence, en Espagne, en décembre 2020, Sisson a réussi un temps de 1:07:26, soit une seconde de moins que le record de Huddle.

“Certainement doux-amer”, a déclaré Sisson à Race Results Weekly par SMS juste après avoir quitté le contrôle antidopage à Valence ce matin-là. “J’ai été déçu de ne pas avoir atteint mon objectif, mais j’ai essayé de garder les choses en perspective.”

Elle n’a pas pris un autre coup au record de Huddle jusqu’au 7 mai 2022, lorsque – malgré des conditions venteuses – elle s’est enfuie avec le titre de semi-marathon de l’USATF à Indianapolis, en 1:07:11 et en battant finalement le record de Huddle.

“Mission accomplie”, a déclaré Sisson en souriant au journaliste Chris Nickinson dans son interview diffusée après la course sur USATF.tv.

Sisson, 31 ans, qui représente New Balance, prévoit de retourner à Houston pour courir le semi-marathon Aramco Houston le dimanche 15 janvier. Lorsqu’elle s’alignera pour le départ juste avant l’aube au centre-ville de Houston, elle ne sera pas seulement l’USATF recordman du semi-marathon, mais aussi recordman du marathon. En octobre dernier à Chicago, elle a réussi un temps de 2:18:29 pour battre le record de Keira D’Amato de 2:19:12 établi au Chevron Houston Marathon seulement neuf mois plus tôt. Sisson est ravie de courir à nouveau au Texas après qu’elle et son mari Shane Quinn ont vendu leur maison à Phoenix et ont déménagé à Flagstaff où elle aime s’entraîner en altitude.

“J’ai vraiment aimé courir ici dans le passé et je suis ravi de commencer ma saison 2023 à Houston”, a déclaré Sisson dans un communiqué de presse hier. “Je me sentais bien en sortant de Chicago et j’ai vraiment hâte d’avoir une autre opportunité de courir.”

À Houston, Sisson affrontera un solide groupe de femmes, dont sept ont rompu 68 minutes pour le semi-marathon. Les plus rapides sont les Éthiopiens Hiwot Gebrekidan (1:06:47) et Tirunesh Dibaba (1:06:50). Gebrekidan, 27 ans, marathonien, a battu deux fois 2h20 et a remporté des marathons à Milan, Guangzhou et Tibériade (Israël). Dibaba, 37 ans, est un triple médaillé d’or olympique avec un record personnel de 2:17:56 au marathon. Cependant, elle n’a pas concouru depuis plus de quatre ans. Il avait été largement supposé qu’elle avait pris sa retraite.

“Houston est une course célèbre et mon entraînement s’est bien déroulé”, a déclaré Dibaba dans un communiqué de presse. “Cela semblait être la meilleure façon de me tester et de voir ce qui pourrait être ensuite.”

La triple médaillée des Championnats du monde d’athlétisme du 1500 m, Jenny Simpson, sera également en lice. Simpson, 36 ans, fera ses débuts au semi-marathon alors qu’elle poursuit sa transition de la piste à la route sous son nouveau sponsor, Puma. La course la plus longue de sa carrière jusqu’à présent a été la Credit Union Cherry Blossom 10-Mile à Washington, DC, en septembre 2021, où elle a réussi un solide temps de 52:16. Cela équivaut à un semi-marathon de 1:09:47. Plus récemment, elle a couru 16:07 pour terminer 17e aux championnats USATF 5-K en novembre dernier organisés par Abbott Dash to the Finish Line 5-K.

“Tous les coureurs dont j’apprends parlent si bien de leur expérience avec le semi-marathon Aramco Houston”, a déclaré Simpson dans un communiqué. “C’est l’endroit idéal pour moi pour faire mes débuts au semi-marathon car le timing, le parcours et l’organisation sont si bien testés.”

* * * * *

Le semi-marathon Aramco Houston et le marathon Chevron Houston 2023 seront diffusés en direct par ABC-13 (KTRK) à Houston le dimanche 15 janvier à 7h00 CST (8h00 HNE) sur https://abc13. com/.