Refonte des moniteurs de rayonnement dans les ports américains

Refonte des moniteurs de rayonnement dans les ports américains

Le physicien de Sandia National Laboratories, Will Johnson, démontre les capacités potentielles de la nouvelle conception de moniteur de portail de rayonnement. Crédit : Andrea Starr, Laboratoire national du Pacifique Nord-Ouest

Chaque jour aux points d’entrée, des centaines de milliers de véhicules et de conteneurs entrent dans le pays. Depuis le 11 septembre, tous les véhicules et conteneurs entrants aux passages à niveau, aux passages à niveau, aux installations de courrier et aux terminaux d’expédition sont scannés par les agents des douanes et de la protection des frontières pour détecter les menaces potentielles, y compris les radiations.

Il est maintenant temps de remplacer et de mettre à niveau les systèmes de détection de rayonnement vieillissants avant la fin de leur durée de vie effective.

Le Department of Homeland Security s’est tourné vers les laboratoires nationaux Sandia et Pacific Northwest pour créer le modèle d’une nouvelle génération de moniteurs de portail de rayonnement qui remplaceront à terme plus de 1 400 moniteurs déployés à travers les États-Unis. Homeland Security gère le travail par le biais de son projet d’amélioration et de remplacement de la technologie Radiation Portal pour le Bureau de lutte contre les armes de destruction massive.

Le plan, connu sous le nom de spécification d’interface, décrit un moniteur de portail de rayonnement repensé basé sur une architecture de systèmes ouverts modulaires. Cela permet des mises à niveau ou le remplacement de chaque module ou unité du système à mesure que de nouvelles technologies émergent ou que de nouvelles menaces surviennent, sans remplacer l’ensemble du système, a déclaré Will Johnson, un physicien de Sandia.

La conception modulaire comprend des outils de diagnostic intégrés pour la surveillance de l’état de santé et la maintenance prédictive et devrait simplifier l’entretien et la mise à niveau des moniteurs au fil du temps, réduisant ainsi les coûts d’exploitation du gouvernement sur la durée de vie.

Les plans permettent également d’améliorer la détection des menaces en déployant les algorithmes d’alarme les plus avancés dans les nouveaux moniteurs, tout en collectant les données pour développer des algorithmes encore meilleurs à l’avenir.

« Cela signifie scanner les cargaisons et les moyens de transport pour détecter les menaces radiologiques et nucléaires avec un plus grand niveau de précision, ce qui se traduit par une protection accrue, des coûts réduits et des retards réduits aux ports d’entrée », a déclaré Johnson.

La réduction du nombre d’alarmes intempestives signifie que moins de véhicules et de conteneurs auront besoin d’une inspection secondaire, de sorte que le flux des échanges et du commerce aux points d’entrée continuera de se déplacer, même si ces détecteurs plus sensibles peuvent mieux détecter les menaces nucléaires ou radiologiques.

« Notre travail sur ce projet est un très bon exemple d’utilisation de l’expertise de Sandia en matière de matériel de détection des radiations et de nos connaissances en détection des menaces nucléaires et de nos capacités d’ingénierie des systèmes, tout en s’associant à d’autres laboratoires pour leur expérience opérationnelle et de test approfondie », a déclaré Johnson. « Ce fut un partenariat extrêmement fructueux pour résoudre un problème de sécurité nationale. »

Pour tester et valider les capacités potentielles de la spécification de l’interface, l’équipe a construit un portail de démonstration de validation de principe au laboratoire de technologie et d’intégration d’interdiction du Pacific Northwest National Laboratory. Le Department of Homeland Security engage des partenaires de l’industrie dans le cadre d’un processus d’acquisition fédéral. Une fois le contrat attribué, les fournisseurs utiliseront leur expérience et leur expertise pour développer des modules ou des dispositifs individuels à intégrer à l’infrastructure existante.


Les détecteurs de rayonnement aux points d’entrée américains fonctionnent désormais de manière plus efficace et efficiente


Fourni par les laboratoires nationaux Sandia

Citation: Reconception des moniteurs de rayonnement dans les ports américains (2021, 9 septembre) récupéré le 9 septembre 2021 sur https://techxplore.com/news/2021-09-redesigning-ports.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.