Records Galore – Bilan du week-end

Il reste peut-être trois semaines avant le début de la grande fête à Paris, mais cela n'a pas empêché la capitale française d'accueillir un après-midi de courses vraiment mémorable. James Rhodes nous présente les moments forts du week-end.

À l'approche des Jeux Olympiques, Paris s'est préparé à accueillir les meilleurs du monde avec le Ligue de Diamant de Paris. Pas au Stade de France, mais au Stade Charlety, aux dimensions parfaites. L'enceinte a accueilli un incroyable meeting l'an dernier, qui a notamment vu trois records du monde et un record britannique pour Keely Hodgkinson. Il avait beaucoup à faire en 2024, et il a certainement réussi.

Le point culminant a eu lieu lors de la dernière course de l'après-midi, où Faith Kipyegon a amélioré son propre record du monde du 1500 m en 3:49.04. Une seule femme a couru en moins de 3:50 ; Faith l'a désormais fait deux fois. Au-delà, l'Australienne Jess Hull est passée à la cinquième place du classement de tous les temps (3:50.83). Cette performance est également un record océanien.

Photo : James Rhodes

En troisième position, Laura Muir a battu son record britannique avec un temps de 3:53.79. Elle améliore ainsi son meilleur temps précédent de 3:54.50. Paris sert bien Laura ; elle a battu le record britannique pour la première fois ici en 2016. Georgia Bell a fait une course en 3:75 tours qui a changé la donne. Elle n'a pas seulement couru en dessous de quatre tours pour la première fois, mais a battu son record personnel avec un temps de 3:56.54. Un record anglais, battant le temps de 3:56.72 de Katie Snowden des Championnats du monde de l'année dernière. Katie a couru en 3:58.13 pour la neuvième place.

Photo : James Rhodes

Au 3000 m steeple, Lizzie Bird a réalisé le deuxième meilleur temps de sa carrière (9:09.07) pour terminer troisième, son meilleur résultat en Diamond League. Elle a amélioré son temps record de plus de neuf secondes et est de bon augure à l'approche des Jeux olympiques.

Photo : James Rhodes

Les temps rapides continuent

Il serait dommage de ne pas mentionner le 800 m masculin, où trois hommes ont couru sous la barre des 1:42, une première. Seulement 0,05 seconde séparaient Djamel Sedjati (1:46.56 NR), Emmanuel Wanyonyi (1:41.58) et Gabriel Tual (1:41.61 NR). Tout aussi impressionnante, Yaroslava Mahuchikh a battu le record du monde du saut en hauteur féminin avec 2,10 m. Elle n'était pas née lorsque le précédent record du monde a été établi.

Le Jeux FBK Les Jeux olympiques de Londres se déroulaient au même moment aux Pays-Bas et ont été l'occasion pour les Britanniques de remporter de nombreux succès. Keely Hodgkinson, lors de son avant-dernière course avant les Jeux olympiques, a remporté le 800 m en 1:57.36. Erin Wallace a terminé onzième de la même course (2:01.27).

Photo de : Björn Paree

Melissa Courtney-Bryant a remporté le 1500 m en 4:03.58, son deuxième temps le plus rapide de la saison.

Après sa déception aux Championnats britanniques du week-end dernier, Guy Learmonth a couru un 1000 m rarement couru, en 2:19.62 pour se classer huitième. Le Néerlandais Niels Laros a gagné avec un record du monde U20 (2:14.37). Adam Fogg a augmenté la distance en passant au 5000 m, améliorant son record personnel à 13:25.19. Fogg a terminé troisième aux Championnats britanniques du 1500 m le week-end dernier, manquant de peu une place aux Jeux olympiques.

Photo de : Björn Paree

De retour en France et dans les environs de Paris. Rapide 5000 est souvent un choix de course populaire pour les Britanniques à la recherche d'une course rapide sur 12,5 tours, et l'édition de cette année n'était pas différente.

Les meilleurs temps de la soirée ont été réalisés par Scott Beattie (13:19.41) et Will Barnicoat (13:19.66). Tous deux ont établi des records personnels, Scott de cinq secondes et Will de neuf. Ellis Cross (13:29.63) a considérablement amélioré son meilleur temps précédent de 13:43.95.

Chez les femmes, Alex Millard a établi un nouveau record personnel sur la distance, améliorant son chrono à 15:18.15. Jenny Nesbitt (15:24.39) et Hannah Irwin (15:53.29) ont également pris part à la course. Les courses élites respectives ont été remportées par Egide Ntakarutimana (13:00.74) et Francine Niyomukunzi (14:42.77), toutes deux du Burundi.

Courses nationales

L'Université de Birmingham a accueilli la quatrième Grand Prix du British Milers Club Samedi, Harry Wakefield (7:56.18) a été l'un des trois hommes à passer sous les huit minutes au 3000m masculin, tous trois établissant des records personnels. La course féminine sur sept tours et demi a été remportée par l'Australienne Holly Campbell (8:53.63). Derrière, Innes FitzGerald a poursuivi sa belle saison avec un temps de 8:57.32. Ce temps est le sixième meilleur temps de l'histoire par un U20 britannique.

Joseph Tuffin (3:41.48) et l'Américaine Christina Aragon (4:06.96) ont réalisé les meilleurs temps sur 1500 m, devant Kate Axford (4:12.78), Elise Thorner (4:13.63) et Tia Wilson (4:13.66) qui ont toutes réalisé des records personnels. Ava Lloyd (2:03.56 PB) et Justin Davies (1:46.05 PB) ont remporté la course la plus rapide sur 800 m.

Un jour plus tard, Shaikira King a participé à un Course régionale BMC à Gillingham. Elle a couru 2:01.61 dans une course mixte, améliorant ainsi le meilleur temps d'une jeune fille de quinze ans. Le meilleur temps précédent était de 2:03.34). Franklin Shepherd (1:53.63) a établi le meilleur temps masculin.

Sur les routes

Alors que la saison sur piste bat son plein, les routes offrent également de nombreuses opportunités de course. Conor Sarsfield (33:14) et Emma Clayton (37:26) ont remporté la victoire 10 km du Cheshiretandis qu'Ellie Monks (36:25) et James Copeland (31:59) furent les premiers à terminer à la 10 km de Lordshill.

Andy Lawrence (32:24) et Stephanie Lane (38:50) ont remporté le 10 km de la ville d'Evesham. Pendant ce temps, Dave Smithers (35:33) et Margaret Beever (40:38) ont réalisé les temps les plus rapides au Course de 10 km des Harriers d'Halifaxet Kira Chesire (41:31) et Greg Siewiadums (35:32) le même à la Boulochage 10k.

Victoires à la 10 km de St Magnus est allé à Craig Moar (35:48) et Jocelyn Forster (40:33), tandis que le 10 km de Shrewsbury Ruby Carter (36:07) et Ben Mcintosh (32:17) ont terminé premiers. Enfin, le 10 km du parc Stanley a offert des victoires à Matthew Skaife (33:09) et Dee Allen (38:06).

Malgré son nom, le Marathon de minuit de Dartford La course commence à 17h00, ce qui signifie que les athlètes les plus rapides ont terminé bien avant minuit. L'édition de cette année a vu Joseph Ball (2:59:57) et Jo Singer (3:25:51) remporter les honneurs.

Laisser un commentaire