Pose de yoga danseuse : connaître les bienfaits de Natarajasana

La pose de yoga du danseur ou Natarajasana renforce les muscles de la poitrine, des épaules et du dos. Voici comment réaliser cette pose.

Natarajasana, communément connue sous le nom de pose de yoga du danseur, est une asana gracieuse et stimulante qui incarne la beauté et la force d'une figure dansante. Cet asana tire son nom des mots sanscrits « Nata », qui signifie danse, et « Raja », qui signifie roi ou seigneur. Traduit par Pose du Seigneur de la Danse, il signifie la beauté et la grâce d'un danseur céleste, encapsulant la fluidité et l'expressivité de la danse dans la structure d'une pose de yoga.

C’est une pose intéressante car elle offre un mélange unique de bienfaits physiques et mentaux. Natarajasana, ou posture du danseur, est une pose d'équilibre debout qui nécessite force, flexibilité et concentration. Le pratiquant se tient sur une jambe tout en tenant l'autre jambe derrière le corps, ressemblant à la pose d'un personnage dansant. Cet asana est une expression dynamique d’équilibre, d’équilibre et d’élégance. Découvrons-en davantage sur les subtilités de la pose de yoga du danseur et ses avantages potentiels.

Pose de yoga danseuse
Faire une pose de yoga danseuse peut aider à récolter plusieurs bienfaits pour la santé. Image fournie avec l’aimable autorisation : Adobe Stock

Quels sont les bienfaits de la pose de yoga danseuse ?

L'expert en yoga, le Dr Hansaji Yogendra, explique tous les avantages essentiels d'une pose de yoga danseuse.

1. Améliore l’équilibre et la concentration

Natarajasana nécessite une attention concentrée, engageant le cerveau dans le contrôle de l'équilibre et la concentration, ce qui contribue à améliorer la coordination neuro-musculaire.

Lire aussi

5 meilleurs bandeaux d'entraînement pour garder votre visage sans transpiration

2. Renforce les muscles des jambes

La jambe debout supporte le poids du corps, activant et renforçant les muscles des cuisses, des mollets et des chevilles.

3. Améliore la flexibilité de la colonne vertébrale

Lorsque vous cambrez le dos pendant que vous exécutez Natarajasana, cela favorise la flexibilité de la colonne vertébrale, l'étirement et la tonification des muscles le long de la colonne vertébrale.

Communauté de bien-être Healthshots pour les femmes

Cercle intérieur de Healthshots Une communauté de bien-être exclusive pour les femmes

ADHÉRER MAINTENANT

4. Ouvre la poitrine et les épaules

L'extension vers l'arrière de la jambe levée ouvre la poitrine et les épaules, améliorant ainsi la fonction respiratoire et favorisant une meilleure posture.

5. Stimule les organes abdominaux

L’aspect équilibrant engage le tronc, stimule les organes abdominaux et améliore la digestion.

6. Améliore la flexibilité des fléchisseurs de la hanche

La position de la jambe levée étire et renforce les fléchisseurs de la hanche, contribuant ainsi à accroître la flexibilité et à réduire la raideur.

7. Favorise le bien-être émotionnel

La nature gracieuse et expressive de Natarajasana peut induire un sentiment de joie et libérer les tensions émotionnelles, favorisant ainsi le bien-être mental général.

Comment faire la pose de yoga du danseur ?

Voici une façon étape par étape de faire Natarajasana ou la pose de yoga du danseur :

  • Étape 1: Tenez-vous droit avec vos mains à vos côtés.
  • Étape 2: Déplacez votre poids sur une jambe.
  • Étape 3: Pliez le genou de l’autre jambe en ramenant le talon vers les hanches.
  • Étape 4: Revenez avec la main correspondante et tenez la cheville.
  • Étape 5 : Inspirez, soulevez le bras opposé vers le haut.
  • Étape 6 : Gardez le pied levé dans la main, en étendant la jambe vers l'arrière et en cambrant la colonne vertébrale.
  • Étape 7 : Maintenez l’équilibre tout en regardant vers l’avant.

Erreurs courantes à éviter

  • Le fait de cambrer le dos peut fatiguer le bas du dos, entraînant un inconfort ou des blessures.
  • Une mauvaise technique peut entraîner une perte d’équilibre et des chutes potentielles.
  • Exercer trop de pression ou un mauvais alignement peut exercer une pression sur les genoux et les chevilles.
  • Lever la tête trop haut peut fatiguer le cou, entraînant une gêne.

Natarajasana confère à la fois force et grâce. Chaque muscle de la jambe – pieds, chevilles, cuisses et bassin – est étiré dans cet asana. Il y a une légère ouverture des hanches qui libère toute énergie bloquée. Il renforce les muscles de la poitrine, des épaules et du dos.

pose de yoga danseuse
Évitez de faire des erreurs si vous voulez réussir la pose de yoga du danseur. Image fournie avec l’aimable autorisation : Adobe Stock

Qui devrait éviter la pose de yoga danseuse ?

  • Patients présentant des blessures récentes ou chroniques aux chevilles, aux genoux ou aux hanches.
  • Les femmes enceintes, surtout dans les derniers stades de la grossesse.
  • Ceux qui ont une tension artérielle élevée ou basse.
  • Patients ayant des antécédents de maladies cardiaques.
  • Personnes souffrant de vertiges ou de troubles de l’équilibre.

Gardez à l'esprit!

Natarajasana ou pose de yoga danseur doit être effectuée avec Jnana Bhava. Les Bhavas sont des sentiments qui sont générés chaque fois que vous effectuez certaines asanas. Jnana Bhava concerne la connaissance, la concentration et la conscience du corps. Lorsque vous pratiquez Natarajasana, surveillez-vous de très près pour en savoir plus sur vous-même. Essayez d'acquérir davantage de coordination neuromusculaire et de synchroniser vos muscles avec votre esprit, votre respiration et vos émotions. Vous y parviendrez avec de la concentration et une pratique régulière de Natarajasana, explique l'expert.

Laisser un commentaire