Oculus pourrait avoir une solution pour mettre fin définitivement au mal des transports en réalité virtuelle

L’accessibilité de la réalité virtuelle n’a cessé de se renforcer ces dernières années, avec Oculus VR en tête du peloton grâce à ses casques tout-en-un et relativement abordables Oculus Quest et Oculus Quest 2. Mais un obstacle demeure pour certains joueurs de réalité virtuelle potentiels: le mal des transports.

Parce que ce qui se passe dans le champ de vision d’un joueur en réalité virtuelle ne correspond pas toujours à la façon dont son corps bouge, des sentiments nauséabonds peuvent interrompre et gâcher le plaisir des applications et des expériences de réalité virtuelle.