Obtenir une vision nette comme un rasoir dans le métavers

réalité virtuelle

Crédit : CC0 Domaine public

Grâce à la technologie de champ lumineux améliorée développée par Creal, spin-off de l’EPFL, les images en réalité augmentée et en réalité virtuelle apparaissent de plus en plus réalistes et sollicitent moins les yeux des utilisateurs. La société présentera la dernière version de son système à l’Augmented World Expo cette semaine en Californie.

La réalité augmentée et la réalité virtuelle pourraient un jour faire partie de notre quotidien, que ce soit pour faire l’épicerie, assister à une réunion, jouer à un jeu vidéo ou même subir une intervention chirurgicale. Certains passionnés de technologie pensent que bon nombre de nos interactions quotidiennes pourraient bientôt avoir lieu dans le métaverse, un monde alternatif où les gens se déplacent de manière transparente entre les domaines virtuel et physique. Mais avant que cela ne se produise, de nombreuses améliorations doivent être apportées aux systèmes AR et VR, par exemple pour améliorer les capacités tactiles et olfactives, rationaliser les interfaces avec des éléments virtuels et afficher des images plus réalistes. C’est ce dernier défi que les fondateurs de Creal ont décidé de relever avec leur nouvelle génération de technologie de champ lumineux. Le système de Creal permet à l’œil humain de se concentrer sur des objets virtuels à n’importe quelle profondeur, tout comme avec des objets du monde réel. La société présentera la dernière version de son système cette semaine à l’Augmented World Expo, l’une des plus grandes conférences de l’industrie de la RA au monde.

Bien que les startups opèrent généralement sur des délais courts et manquent souvent les délais fixés, l’expansion de Creal a été un modèle de précision suisse. Elle a été fondée il y a quatre ans et a achevé sa première levée de fonds il y a seulement trois ans ; Fin 2019, il a annoncé qu’il dévoilerait fin 2021 un système miniaturisé pouvant s’intégrer dans un casque AR. Comme prévu, c’est le système qui sera présenté à l’Expo, donnant aux experts de l’industrie et aux aficionados une chance de découvrir les images AR de Creal de molécules et de colibris et un environnement VR d’un vol dans l’espace. Une forme high-tech de jeu d’enfant.






Credit: Ecole Polytechnique Federale de Lausanne

Le PDG de Creal, Tomas Sluka, pense que ce n’est qu’une question de temps avant que nous ne portions tous des lunettes de réalité augmentée et que la technologie de son entreprise est arrivée au bon moment. “Les lunettes AR doivent être confortables et intuitives, et afficher les images naturellement si elles veulent vraiment s’implanter”, dit-il. “Aucune des lunettes actuellement disponibles ne répond à tous ces critères.” C’est parce que la plupart d’entre eux affichent des images 2D pour chaque œil fournissant uniquement un effet stéréoscopique 3D. En conséquence, lorsque nous regardons dans ces lunettes, l’accommodation – le processus par lequel nos yeux sont capables de se concentrer à différentes distances – est impossible. “Cela rend les images vues à travers les lunettes non naturelles et peut même entraîner des nausées”, explique Sluka.

Des images extrêmement réalistes

Grâce à la technologie de champ lumineux améliorée de Creal, le champ lumineux est recréé de la même manière qu’il existe dans le monde réel. Le système comprend un minuscule projecteur générant des images de type hologramme avec toute la profondeur optique et les nuances que nous percevions naturellement.

Quelques autres sociétés ont essayé de développer des systèmes de champ lumineux pouvant être incorporés dans des lunettes AR ou VR, mais aucune d’entre elles n’a réussi à créer une technologie fournissant des images de champ lumineux de bonne qualité et à un coût de calcul abordable. Creal a déjà produit plusieurs unités de son système dans ses locaux du Parc de l’Innovation de l’EPFL pour une utilisation en test et prototypage. Comment Creal a-t-elle pu développer sa technologie si rapidement ? “Nous avons eu la chance de pouvoir embaucher plusieurs ingénieurs talentueux, lorsque Magic Leap et Intel ont fermé les centres de R&D qu’ils avaient ici sur le campus”, explique Sluka. Il estime qu’il faudra encore deux ans avant que le système de Creal puisse être intégré dans les branches fines des lunettes AR.


Réalité augmentée : un avant-goût du métaverse ?


Provided by
Ecole Polytechnique Federale de Lausanne

Citation: Atteindre une vision très nette dans le métaverse (2021, 9 novembre) récupéré le 9 novembre 2021 sur https://techxplore.com/news/2021-11-razor-sharp-vision-metaverse.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.