L'OTAN présente un plan apocalyptique pour Internet : recherche de technologies permettant de rediriger le trafic Internet sous-marin via satellite en cas d'attaque

Des chercheurs des États-Unis, d’Islande, de Suède et de Suisse travaillent avec l’OTAN pour mettre au point un système qui redirigera automatiquement le trafic Internet et les données sous-marins vers des satellites si la communication est interrompue par une action hostile, une catastrophe naturelle ou un accident. Selon le rapport de Bloomberg, la majeure partie du trafic Internet de l’OTAN utilise des câbles sous-marins, et leur interruption pourrait entraîner une catastrophe, en particulier au cours des premiers jours d’une attaque.

Depuis que le gazoduc Nord Stream 2 a été détruit par une mystérieuse explosion en septembre 2022, l'OTAN a déjà investi dans la protection de ses câbles de communication, en créant un centre dédié à cette mission. Le programme pour la science au service de la paix et de la sécurité de l'OTAN a également alloué plus de 400 000 dollars au projet d'architecture spatiale et sous-marine hybride pour garantir la sécurité des télécommunications, ou HEIST. Le lancement officiel de ce projet aura lieu à l'université Cornell de New York fin juillet 2024.

Laisser un commentaire