Les phytonutriments dans l’alimentation favorisent une meilleure santé

Les phytonutriments dans l'alimentation favorisent une meilleure santé

Que vous soyez un power lifter, un power walker ou une patate de canapé, les phytonutriments détiennent la clé pour améliorer votre santé.

Les phytonutriments sont des nutriments végétaux spécifiques. Au cours de la dernière décennie, des études de recherche nutritionnelle sur les phytonutriments ont prouvé que notre bonne santé en dépend.

Le terme “phytonutriments” signifie nutriments végétaux. Les plantes contiennent des centaines de nutriments au-delà des vitamines et des minéraux. La dernière décennie a été consacrée à des quantités massives de recherches qui prouvent hors de tout doute raisonnable les effets bénéfiques des phytonutriments sur la santé.

L’une des principales classes de phytonutriments sont les antioxydants. Beaucoup ne réalisent pas que les antioxydants vont au-delà des vitamines A, C et E. Les antioxydants comprennent des polyphénols tels que ceux que l’on trouve dans le thé vert. Les antioxydants comprennent également les catégories de caroténoïdes et de flavonoïdes.

Les herbes riches en antioxydants comprennent le romarin, l’estragon, la menthe poivrée, l’origan, le basilic, l’aneth, le curcuma, la cannelle, le persil, le gingembre, le piment, l’ail et l’oignon. Même le chocolat naturel cru est riche en antioxydants. Dans l’ensemble, les noix de toutes sortes sont riches en antioxydants. Les légumes riches en antioxydants comprennent les asperges, le chou, le brocoli, le radis, les épinards et les avocats.

CAROTÉNOÏDES

À ce jour, la science a découvert plus de 300 caroténoïdes différents présents dans la nature et considérés comme des phytonutriments végétaux. Certains d’entre eux comprennent le bêta-carotène, l’alpha-carotène, la lutéine et la zéaxanthine.

Le bêta-carotène est une molécule précurseur utilisée par le corps pour fabriquer la vitamine A. On le trouve dans les fruits et légumes jaunes, orange et vert foncé. Le bêta-carotène a fait l’objet de milliers d’études de recherche depuis les années 1950. Le bêta-carotène se trouve spécifiquement dans la citrouille, les carottes, la courge, le brocoli, les patates douces, les tomates, le chou frisé, le cantaloup, les pêches, les abricots, le chou vert et le chou frisé.

L’alpha-carotène est similaire au bêta-carotène. Les deux sont bénéfiques pour les yeux et utiles dans la dégénérescence maculaire. Des études de recherche montrent que l’alpha-carotène peut prévenir l’asthme, différents cancers tels que le cancer du col de l’utérus, de la peau, de la prostate et du poumon, l’infertilité et même les maladies cardiaques. Les propriétés de lutte contre les radicaux libres de l’alpha-carotène peuvent être 10 fois plus puissantes que le bêta-carotène. Veuillez noter que les médicaments anti-cholestérol réduisent les niveaux d’alpha-carotène dans le corps.

La lutéine est un autre antioxydant anti-radicaux libres. Les épinards, le chou frisé, le chou vert et les feuilles de navet sont les légumes les plus riches en lutéine. Ce phytonutriment filtre les longueurs d’onde bleues de la lumière d’environ 90 %. C’est une action bénéfique car la lumière bleue augmente le stress oxydatif et donc la production de radicaux libres.

Le lycopène se trouve dans les tomates rouges. Ce phytonutriment s’appuie sur des études de recherche qui prouvent qu’il réduit les risques associés à l’hypertension artérielle. Le lycopène réduit également le cholestérol LDL et est idéal pour combattre les infections. Lorsque les tomates sont cuites et consommées, le lycopène devient plus disponible pour le corps.

FLAVINOIDES

Les flavonoïdes sont un autre type d’antioxydant présent dans les baies, le thé et le café. Les flavonoïdes sont répartis en ces catégories : flavones, flavonols, flavanones, flavonols, isoflavones phytoestrogènes, stilbénoïdes et anthocyanes. Chacun des flavonoïdes offre des avantages différents pour la santé. Voici quelques exemples de différents composés phytochimiques dans les différentes catégories de flavonoïdes :

Les flavonols comprennent la quercétine et la rutine, deux phytonutriments qui font partie du complexe de vitamine C naturellement présent dans la nature. La quercétine et la rutine diminuent la formation de produits finaux de glycation avancée (AGE) dans le corps, ce qui contribue à la démence, au diabète, au cancer et aux maladies cardiaques. Les aliments riches en ces deux phytonutriments comprennent le sarrasin, les agrumes, les oignons rouges et jaunes, les canneberges, le persil, l’abricot, le thé et le vin.

Le kaempférol se trouve dans trois types de baies : les fraises, les canneberges et les groseilles. La ciboulette est également une bonne source de kaempférol. Ce phytonutriment est responsable de la prévention de l’artériosclérose. Pour ce faire, il empêche l’oxydation du cholestérol LDL et la formation de plaquettes dans le sang. Il inhibe également une protéine appelée protéine chimioattractante des monocytes (MCP-1) qui forme des plaques d’athérosclérose.

Les flavonones comprennent l’hespéridine et la naringénine, deux autres composants du complexe de la vitamine C. On les trouve dans tous les agrumes.

Une flavone importante est la lutéoline. Trouvé en grande quantité dans les feuilles d’artichaut, les études en tube à essai sont prometteuses pour ceux qui ont des niveaux élevés de cholestérol. L’action des phytonutriments de l’artichaut inhibe la synthèse du cholestérol. Il a été démontré que la lutéoline prévient l’oxydation du cholestérol LDL et peut donc réduire le risque d’athérosclérose.

L’un des flavonoïdes les plus connus sont les catéchines présentes dans le thé vert, le thé noir et le thé blanc. Cependant, ce n’est pas seulement le thé qui contient des catéchines en grande quantité. Le cacao, les lentilles et les doliques aux yeux noirs sont également assez élevés. Les catéchines de thé GTC, en particulier le gallate d’épicatéchine (ECG) et le gallate d’épigalocatéchine (EGCG) inhibent l’oxydation du cholestérol dans les LDL en interférant avec l’oxydation et en piégeant les radicaux libres d’oxygène.

Les anthocyanes et les anthocyanidines ont été découvertes dans les années 1980 et largement diffusées dans des rapports selon lesquels le vin rouge est sain grâce à ces phytonutriments. Les anthocyanes, selon certains chercheurs, sont les pigments végétaux les plus importants. Ils réduisent la teneur en cholestérol des cellules endothéliales et peuvent réguler l’inflammation. Les anthocyanidines ont montré leur capacité à renforcer les vaisseaux sanguins, à prévenir l’oxydation du cholestérol LDL et à améliorer la circulation.

Les phytoestrogènes isoflavones tels que la génistéine et la daidzéine se trouvent dans le soja et les arachides. Ceux-ci sont utiles pour les femmes qui entrent dans la ménopause, car ils réduisent la gravité des symptômes de la ménopause. Des études sur le soja ont montré que sa consommation améliore les profils lipidiques sanguins et peut réduire les taux de mortalité par cancer du sein et maladies cardiaques. Les isoflavones de soja réduisent le cholestérol LDL et augmentent le taux de cholestérol HDL.

Le resvératrol est un stilbénoïde présent dans la peau du raisin muscat. Des recherches récentes montrent que ce phytonutriment a la capacité d’activer les gènes qui créent une bonne santé. Le resvératrol diminue l’agrégation plaquettaire et empêche la plaque de cholestérol de se former dans les parois des vaisseaux sanguins chez les personnes ayant à la fois un taux de cholestérol élevé et faible.

De toute évidence, les phytonutriments jouent un rôle important en ce qui concerne la santé et le bien-être humains. Bien que beaucoup essaient d’assurer leur santé et leur bien-être avec des suppléments de vitamines, il va sans dire que les aliments naturels riches en vitamines, minéraux et phytonutriments d’aliments entiers sont le meilleur choix. Si vous recherchez un soutien supplémentaire pour une alimentation déjà saine, le meilleur choix de supplémentation serait des suppléments de phytonutriments concentrés tels que le jus d’aloe vera naturel. La ligne du bas; un régime avec ou sans supplémentation devrait inclure de grandes quantités d’aliments riches en phytonutriments pour la santé.

Voir les produits associés dans notre magasin de fitness :