Les Canadiennes pulvérisent le record du monde du relais 100 x 1 mile féminin au 100 Women CAN

Une centaine de Canadiennes se sont lancées sur la piste de l'Université McMaster de Hamilton, dimanche, pour récupérer le record du monde du relais féminin 100 x 1 mile de neuf heures et 18 minutes (établi l'année dernière aux États-Unis), et elles ont pulvérisé le record de près de 21 minutes, terminant en huit heures, 57 secondes et 26,90 minutes.

L'événement a débuté à 9 heures du matin dimanche et s'est poursuivi jusqu'à presque 18 heures. Le rythme moyen pour battre le record avec quelques minutes d'avance était de cinq minutes et 34 secondes par mile. À soixante miles du parcours, le groupe avait déjà plus de sept minutes d'avance sur l'objectif. Au fur et à mesure que la journée avançait et que les coureurs les plus rapides prenaient la piste, leur avance n'a fait que s'élargir.

100 femmes CAN100 femmes CAN
Les participantes font un tour d'honneur au 100 CAN féminin, le 7 juillet 2024

Un groupe de Canadiennes, dont l'entraîneur de l'Université McMaster Paula Schnurr et entraîneur du Hamilton Olympic Club Patti Moore, Le record avait été établi à l'origine en 1999 à neuf heures et 23 minutes ; mais en juin dernier, un groupe d'Américaines à San Francisco a amélioré leur record de cinq minutes en parcourant 100 miles individuels en neuf heures et 18 minutes.

100 Canadiennes à la poursuite d'un incroyable record du monde Guinness à Hamilton

L'événement de dimanche a réuni 100 femmes qui ont couru la distance de 1,6 km consécutivement sur la piste – et si vous pensez qu'il est facile de courir un mile en moins de 5 minutes par vous-même dans la chaleur du mois de juillet, détrompez-vous. Parmi les coureuses figuraient des athlètes universitaires, des athlètes du secondaire, une jeune fille de 12 ans (sensation du 5 km) Sawyer Nicholson), des maîtres coureurs tels que la star de la distance Sasha Gollish et marathonien Rachel Hannah, Courses à pied canadiennes possède plusieurs champions OFSAA et OUA Cameron Ormond, Athlète olympique de Tokyo 2020 Maddy Kelly (qui a eu l'honneur de courir le dernier kilomètre de la journée) et Selena Loaringl'arrière-petite-fille de la légende olympique canadienne du 400 m Jean Loaring. Le groupe comprenait également Krestena Sullivanqui a participé au précédent record établi par les Canadiens en 1999.

Paula SchnurrPaula Schnurr
Paula Schnurr, coach et organisatrice de 100 Women CAN. Photo : Maxine Gravina

L'objectif final était de 9 heures et 10 minutes dimanche, mais les coureurs ont réussi à dépasser le temps imparti. L'événement est sanctionné par Athletics Ontario, et des efforts supplémentaires ont été faits pour assurer l'exactitude des résultats. Quatre tours sur une piste de 400 m (1 600 mètres) représentent un peu moins d'un mile. Pour garantir l'exactitude de la distance, les coureurs ont été dirigés légèrement à l'écart du couloir 1 lors du dernier tour.

« Ce qui me passionne le plus dans ce projet, c’est de m’unir aux femmes incroyables de la communauté des coureuses pour atteindre cet objectif collectif », a déclaré Ormond avant l’événement.

Laisser un commentaire