Le projet Taara diffuse Internet sur le fleuve Congo

Le projet Taara diffuse Internet sur le fleuve Congo

Crédit : Projet Taara

Une équipe de chercheurs de la société de recherche et développement d’Alphabet, X, travaillant sur ce qui a été nommé Projet Taara, a mis en place avec succès un système laser pour diffuser Internet à travers le fleuve Congo à des vitesses allant jusqu’à 20 Gbps. Le groupe a décrit le projet sur la page du blog X comme une étape vers l’apport de vitesses Internet similaires à celles de la fibre optique aux communautés mal desservies du monde entier.

En 2011, Loon LLC, une filiale d’Alphabet Inc., a lancé Project Loon. Son objectif était de fournir un accès Internet aux communautés mal desservies en utilisant une technologie laser installée sur des ballons à haute altitude. Alors que la technologie s’est avérée faisable, ses coûts ne l’ont pas été. Le projet a été annulé en janvier. Mais la technologie qui a été développée pour le projet a conduit au projet Taara. Il a le même objectif que Project Loon mais s’appuie sur des tours au sol plutôt que sur des ballons géants.

L’utilisation de lasers pour envoyer du trafic Internet dans les airs a toujours souffert d’un problème simple : maintenir le faisceau laser fixé sur sa cible. S’il est facile d’envoyer un signal laser à un récepteur à quelques mètres de distance, faire de même avec un récepteur à un kilomètre de distance est une autre affaire. Le plus petit des mouvements subis par l’équipement laser peut entraîner des changements de direction sur de longues distances. Pour surmonter ce problème, l’équipe du projet Loon a créé un système de rétroaction sensorielle qui surveille en permanence le placement du faisceau, puis corrige les miroirs montés sur l’équipement de réception pour maintenir le faisceau fixé sur le récepteur. L’équipe a également surmonté des interruptions temporaires telles que des oiseaux volant à travers le faisceau à l’aide d’un logiciel de correction d’erreurs.

Pour tester leur nouveau système, les chercheurs ont installé des équipements des deux côtés du fleuve Congo pour relier Brazzaville, en République du Congo, à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Relier les deux sites par des moyens traditionnels aurait nécessité l’envoi de câbles à 400 kilomètres autour du fleuve. Avec une connexion directe, la distance n’était que de 4,8 kilomètres. Les tests ont montré que le système est capable d’envoyer 700 To de données en 20 jours, avec une fiabilité de 99,9 %.


Loon s’associe à AT&T pour fournir Internet en cas de catastrophe


Plus d’information:
x.company/blog/posts/taara-bea … adband-across-congo/

x.entreprise/projets/taara/

© 2021 Réseau Science X

Citation: Le projet Taara diffuse Internet à travers le fleuve Congo (2021, 17 septembre) récupéré le 17 septembre 2021 à partir de https://techxplore.com/news/2021-09-taara-internet-congo-river.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.