La start-up IT as a Service Deeploi lève 3M€

Deeploi, une startup basée en Allemagne qui construit une plate-forme IT-as-a-Service, a annoncé aujourd’hui qu’elle avait levé un financement de démarrage de 3 millions d’euros dirigé par Cherry Ventures de Berlin, avec la participation d’un groupe d’anges qui comprend les fondateurs de Taktile, Moss, Vay et sennder.

L’entreprise a été fondée par Julian Luebke et Philipp Hoffmann. Luebke a fait ses débuts chez Rocket Internet, puis a ensuite rejoint la startup immobilière McMakler en tant que premier employé, se concentrant sur les opérations. Hoffmann, quant à lui, a fondé une société informatique il y a dix ans, qui a débuté en tant que fournisseur de services informatiques traditionnels, puis est devenue un fournisseur de services gérés axé sur les plates-formes d’Apple. Pour cela, Hoffmann a également créé le propre système de gestion des appareils mobiles (MDM) de l’entreprise.

“J’ai pensé que ce serait une chose très cool de tout connecter – de tout avoir sur une seule plate-forme et de tout automatiser”, a expliqué Hoffmann. “Ensuite, j’ai rencontré Julian et j’ai réalisé que cela pouvait très, très bien fonctionner. J’ai eu l’idée. J’avais l’expertise – et nous avons Julian pour faire évoluer l’entreprise.

Les fondateurs décrivent Deeploi comme une plate-forme informatique tout-en-un qui combine des fonctions informatiques standard et le support premium de l’entreprise avec des agents informatiques pour répondre aux appels d’assistance. L’équipe couvrira tout, depuis l’intégration, le support, la gestion des terminaux, la gestion du réseau et l’offboarding. Pour son offre de sécurité, Deeploi s’associera à une société de cybersécurité.

“La principale différence avec de nombreux modèles commerciaux existants est que nous proposons aux entreprises l’informatique en tant que service”, a expliqué Luebke. « Les entreprises n’ont pas à créer elles-mêmes un service informatique. Nous pouvons prendre en charge complètement ces fonctions – ou nous pouvons renforcer les configurations existantes s’ils ont déjà mis en place un service informatique. Ils peuvent utiliser notre plateforme et ils peuvent également utiliser notre support premium, par exemple, et nous pouvons prendre en charge pour eux des tâches simples, répétitives et redondantes.

Étant donné que Deeploi peut extraire des données de systèmes existants (par exemple, RH) et les intégrer ensuite dans sa plate-forme, il peut également aider les entreprises à automatiser de nombreuses fonctions. Lorsqu’un nouvel employé est intégré dans un système RH, par exemple, l’entreprise peut alors lui envoyer automatiquement un nouveau Macbook et configurer l’accès à certains outils SaaS.

Luebke a noté que les entreprises modernes et natives du cloud dotées de piles technologiques modernes sont les clients idéaux de Deeploi, y compris les agences de marque, les sociétés de marketing et les sociétés D2C. Pour l’instant, la société prévoit de se concentrer sur le marché de l’Europe occidentale, où elle commence maintenant à tester son service auprès d’un nombre restreint d’utilisateurs. Le plan est de lancer la plateforme à un public plus large en juin.

« Une fois que nous avons établi une domination du marché en Europe de l’Ouest et que nous avons vraiment développé notre produit, nous ne voyons plus vraiment de facteurs limitant le fait d’aller aux États-Unis », a déclaré Luebke.

Laisser un commentaire