La Maison Blanche invite des dizaines de pays à un sommet sur les ransomwares

La Maison Blanche invite des dizaines de pays à un sommet sur les ransomwares

Le directeur du FBI, Christopher Wray, prend la parole lors d’une conférence de presse le 10 août 2022 à Omaha, Neb. La Maison Blanche réunit trois douzaines de nations, l’Union européenne et une multitude d’entreprises du secteur privé pour un sommet de deux jours à partir de lundi , 31 octobre 2022, qui examine comment lutter au mieux contre les attaques de ransomwares. Plusieurs responsables de l’administration prévoient de participer à l’événement, dont Wray. Le président Joe Biden n’était pas censé être présent. Crédit : AP Photo/Charlie Neibergall, Fichier

La Maison Blanche réunit trois douzaines de pays, l’Union européenne et une multitude d’entreprises du secteur privé pour un sommet de deux jours à partir de lundi qui examine la meilleure façon de lutter contre les attaques de ransomwares.

Le deuxième sommet international contre les ransomwares se concentrera sur des priorités telles que la garantie que les systèmes sont plus résilients pour mieux résister aux attaques et perturber les mauvais acteurs qui planifient de telles attaques.

Un haut responsable de l’administration Biden a cité des attaques récentes telles que celle qui a visé le district scolaire de Los Angeles le mois dernier pour souligner l’urgence de la question et du sommet. L’officiel a prévisualisé l’événement sous couvert d’anonymat.

Parmi les responsables de l’administration prévoyant de participer à l’événement figurent le directeur du FBI Christopher Wray, le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan, le secrétaire adjoint au Trésor Wally Adeyemo et la secrétaire d’État adjointe Wendy Sherman. Le président Joe Biden ne devrait pas être présent.

Les pays participants sont l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, la Bulgarie, le Canada, la Croatie, la République tchèque, la République dominicaine, l’Estonie, la Commission européenne, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Irlande, Israël, l’Italie, le Japon, le Kenya, la Lituanie, le Mexique. , les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Nigéria, la Norvège, la Pologne, la République de Corée, la Roumanie, Singapour, l’Afrique du Sud, l’Espagne, la Suède, la Suisse, l’Ukraine, les Émirats arabes unis, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Les entreprises qui participeront incluent Crowdstrike, Mandiant, Cyber ​​Threat Alliance, Microsoft, Cybersecurity Coalition, Palo Alto, Flexxon, SAP, l’Institute for Security + Technology, Siemens, Internet 2.0, Tata—TCS et Telefónica.

Le sommet précédent s’est déroulé virtuellement.


Les États-Unis discutent de la cybersécurité mondiale sans acteur clé : la Russie


© 2022 L’Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

Citation: La Maison Blanche invite des dizaines de nations au sommet sur les ransomwares (2022, 31 octobre) récupéré le 31 octobre 2022 sur https://techxplore.com/news/2022-10-white-house-dozens-nations-ransomware.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation loyale à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.