Facebook vante les progrès accomplis dans la lutte contre la haine et les contenus violents

Facebook affirme que ses outils automatisés l'ont aidé à supprimer plus de contenu haineux et abusif sur sa plate-forme principale et sur Instagram

Facebook affirme que ses outils automatisés l’ont aidé à supprimer davantage de contenu haineux et abusif sur sa plate-forme principale et sur Instagram.

Facebook a déclaré mercredi qu’il progressait régulièrement dans la lutte contre les discours de haine et les contenus violents sur l’énorme réseau social en publiant sa mise à jour trimestrielle sur l’application de ses normes.

La principale entreprise de médias sociaux a déclaré que les améliorations apportées à l’intelligence artificielle l’avaient aidée à filtrer les contenus plus haineux et violents, ainsi que l’intimidation, le contenu sexuel inapproprié et les faux comptes, entre autres.

Facebook a déclaré que la «prévalence» des discours de haine au premier trimestre 2021 était comprise entre 0,05 et 0,06%, soit une baisse de près de la moitié par rapport à la mi-2020.

Le vice-président de Facebook pour l’intégrité, Guy Rosen, a déclaré aux journalistes que l’utilisation de cette mesure de prévalence était appropriée car « elle ne rend pas compte de ce que nous avons enlevé mais de ce que nous avons manqué … la prévalence des discours de haine sur Facebook continue de diminuer ».

La mise à jour vient avec Facebook sous la pression des gouvernements et des groupes d’activistes pour réprimer les contenus haineux et abusifs, ainsi que la désinformation et les incitations à la violence.

La dernière mise à jour a montré que le contenu violent et graphique était réduit à moins de 0,04% sur Facebook et à moins de 0,02% sur Instagram, et que la société avait également réduit la prévalence d’autres contenus inappropriés, notamment la nudité et le matériel sexuel.

Selon le rapport, Facebook a supprimé au cours du trimestre 25,2 millions de « contenus de discours de haine », 8,8 millions de « contenus d’intimidation et de harcèlement » et 9,8 millions de « contenus de haine organisés ».

Facebook a déclaré qu’il s’efforçait d’appliquer des politiques interdisant la désinformation nuisible sur Covid-19 et avait supprimé plus de 18 millions de contenus violents de sa plate-forme et d’Instagram dans le monde depuis le début de la pandémie.

Les améliorations apportées à sa technologie automatisée ont permis à Facebook de progresser dans l’identification du contenu inapproprié non seulement dans le texte, mais aussi dans les images et les vidéos ou même les mèmes qui mélangent ces éléments, a déclaré la société.

«Aujourd’hui, nous détectons de manière proactive environ 97% du contenu de discours de haine que nous supprimons», a déclaré Rosen.


Facebook rapporte des progrès dans la lutte contre les contenus haineux et abusifs


© 2021 AFP

Citation: Facebook vante les progrès dans la lutte contre la haine et le contenu violent (2021, 19 mai) récupéré le 19 mai 2021 sur https://techxplore.com/news/2021-05-facebook-touts-curbing-violent-content.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.