Des algorithmes combattent la pollution de l’environnement par les navires

Des algorithmes combattent la pollution de l'environnement par les navires

(A) Les performances du classificateur de forêt aléatoire équitable pour différentes valeurs d’orthogonalité. (B) La performance d’équité mesurée en parité démographique et cotes égalisées pour différentes valeurs de Θ. (C)–(D) Les performances mesurées en précision (C) et en rappel (D) pour différentes valeurs de Θ, séparées pour les navires battant pavillon blanc et non blanc. Crédit: Science des données EPJ (2022). DOI : 10.1140/epjds/s13688-022-00326-w

Les algorithmes peuvent aider à prévenir la pollution de l’air et les navires qui coulent en mer. Une équipe de chercheurs de l’Université de Leiden a travaillé avec le ministère néerlandais de l’infrastructure et de la gestion de l’eau pour se pencher sur l’inspection des navires basée sur les données. Dans cette interview, Gerrit Jan de Bruin, doctorant en quatrième année. étudiant, répond aux questions sur sa publication de recherche récemment terminée.

Sur quoi portent vos recherches ?

La recherche que je fais actuellement est avec le ministère néerlandais de l’infrastructure et de la gestion de l’eau. Ce que nous faisons, c’est veiller à ce que le transport maritime puisse se faire en toute sécurité. Idéalement, le ministère aimerait contrôler chaque navire entrant à Rotterdam sur les aspects de sécurité, mais pour cela, vous avez besoin de beaucoup d’inspecteurs. Notre objectif est de rendre les inspections plus intelligentes et plus équitables. Nous essayons de le faire en créant un programme informatique capable de déterminer quels navires sont susceptibles d’être des contrevenants, afin qu’un inspecteur puisse se rendre sur ces navires en particulier.

À l’heure actuelle, les navires peuvent essayer d’éviter les inspections en modifiant les propriétés administratives. Dans le modèle actuel, cela se traduit par une plus faible probabilité d’inspection. Dans notre travail, nous nous concentrons plutôt sur le comportement, qui vise à rendre les inspections plus équitables. Il est plus difficile pour les navires non conformes de contourner les inspections.

Pourriez-vous expliquer plus en détail le fonctionnement de ce programme informatique ?

Nous utilisons un modèle d’apprentissage automatique qui utilise toutes sortes de données. Par exemple, pour chaque navire, nous connaissons les itinéraires qu’il a parcourus, car il s’agit d’informations publiques. Il existe également des données sur les infractions commises par un navire dans le passé. Si nous combinons ces informations dans un algorithme, nous pouvons apprendre la probabilité qu’un navire ne soit pas conforme aux législations. Notre nouvelle méthode fournit également une solution au problème général que les algorithmes d’IA discriminent souvent involontairement. Dans notre cas, cela signifie qu’il empêche que les navires de certains pays soient sélectionnés de manière disproportionnée plus que d’autres.

Quelle est la valeur de votre recherche dans la pratique ?

Cette recherche est importante, car des milliers de navires visitent le port de Rotterdam chaque année, ce qui peut nuire à la sécurité et à l’environnement des Pays-Bas. Il existe toutes sortes de législations pour la sécurité et la prévention de la pollution de l’environnement, mais si personne ne les vérifie, les choses peuvent mal tourner. L’algorithme que nous avons créé permet de garantir la sélection des navires les plus importants, ce qui conduit finalement à un meilleur environnement.

Avez-vous des exemples de règles spécifiques que l’algorithme vérifie ?

L’une des choses à vérifier lors d’un contrôle dit par l’État du port est la qualité du carburant, c’est-à-dire si le carburant d’un navire est suffisamment propre pour être utilisé. Si le carburant est mauvais, la pollution de l’air peut réduire l’espérance de vie des personnes vivant dans la zone portuaire. Un autre aspect que l’algorithme vérifie est la sécurité des navires. Si un navire n’est pas sûr, il peut provoquer des collisions, et donc même couler. Cela peut être un problème environnemental majeur, surtout si le pétrole du navire s’échappe dans la mer. Il est donc primordial de vérifier cela. Par conséquent, tout système qui améliore les inspections des navires a un impact sociétal.


Suivi des émissions de gaz à effet de serre des navires dans la région Grands Lacs-St. Voie maritime du Saint-Laurent


Plus d’information:
Gerrit Jan de Bruin et al, Évaluation automatisée équitable de la non-conformité dans les réseaux de navires de charge, Science des données EPJ (2022). DOI : 10.1140/epjds/s13688-022-00326-w

Fourni par l’Université de Leiden

Citation: Les algorithmes combattent la pollution de l’environnement par les navires (5 avril 2022) récupéré le 5 avril 2022 sur https://techxplore.com/news/2022-04-algorithms-combat-environmental-pollution-ships.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation loyale à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.