Avant la prochaine extension de FF14, je passe du PC à la PS5

Final Fantasy XIVla prochaine extension de, Sentier de l'aube, sort le 28 juin (pour ceux qui précommandent). J'ai hâte d'y être. Il y a juste un problème : je n'ai pas encore terminé la dernière extension, Marcheur de la fin. Oui, je sais qu'il est sorti fin 2021, mais le temps m'a échappé et je suis tombé au milieu de l'extension. Au moment d'écrire ces lignes, la date est le 3 avril. Cela me donne 85 jours pour terminer Marcheur de la fin et ses patchs. Cela nécessite un changement radical de stratégie qui, je l’espère, m’aidera dans ma mission : je passe la plateforme de mon choix du PC à la PS5.

Il y a une raison pour laquelle j'ai joué Final Fantasy XIV sur PC depuis que j'ai commencé à jouer au jeu il y a quatre ans : c'est un MMO. L'assortiment d'actions et de mouvements que vous devez effectuer simultanément lors de donjons ou de raids à grande échelle semble conçu sur mesure pour un clavier et une souris. Un contrôleur m'a toujours semblé trop contraignant, surtout dans mon travail stressant de Mage Blanc (un rôle de guérisseur). Mais l'un des plus grands obstacles que j'ai rencontré en essayant de terminer Marcheur de la fin est mon PC lui-même. Je ne suis tout simplement pas d'humeur à rester assis à mon bureau pendant des heures pendant que je me précipite sur l'extension.

Le nœud du problème réside dans Final Fantasy XIVla conception de la quête. En tant que MMO, la plupart des quêtes du scénario principal du jeu sont plutôt banales, du moins mécaniquement. Bien qu'il y ait des combats spectaculaires dans Marcheur de la fin, il n'y a que neuf donjons ou épreuves du scénario principal, répartis sur 108 quêtes. Cela signifie que la majorité des quêtes envoient votre héros, le Guerrier de la Lumière, d'un point à l'autre de la carte, parfois pour tuer un ou deux ennemis, parfois pour collecter des objets et parfois simplement pour parler aux gens. La discussion est la meilleure partie, car c'est l'histoire que je suis ici pour vivre. Mais le temps entre les deux est pour la plupart banal. « Mondain » n'est pas amusant pour moi de le faire depuis ma chaise de bureau inconfortable (ce qui est son propre problème). Je veux faire cela dans le confort de mon canapé. Heureusement, j’ai pu mettre la version PS5 du jeu en vente.

Un mage blanc utilisant un sort de guérison avec la barre chaude en croix

Image: Square Enix / Testeur Joe

Malgré mon aversion pour jouer avec une manette, la promesse de me détendre tranquillement sur mon canapé m'a interpellé. C'est la partie la plus facile. Mais tout comme changer de tâche dans le jeu lui-même, passer à une autre méthode de saisie – un contrôleur DualSense, dans ce cas – signifie essentiellement que je dois tout réapprendre. C'est lent et parfois je me demande si ça vaut le coup. Le principal problème est que j'essaie toujours de configurer mon traverser les barres de raccourcis d'une manière qui correspond à ma façon de jouer. Les barres de raccourcis croisées permettent aux joueurs sur console de déclencher leurs actions. Contrairement aux rangées d'actions sur un PC que vous appuyez avec différentes combinaisons de touches, la barre de raccourcis croisée ressemble à deux signes plus côte à côte avec un espace pour les actions à chaque coin. Il est conçu pour refléter le D-Pad et les boutons du visage, auxquels les actions sont liées. En ce qui concerne transférer la complexité d'un MMO vers un contrôleur, c'est assez ingénieux, mais cela reste une courbe d'apprentissage. Mes premières 24 heures avec la version PS5 ont été principalement consacrées à peaufiner les paramètres et à régler correctement mes barres de raccourcis croisées.

Mais après avoir surmonté les difficultés de croissance naturelles qui y sont associées, j'ai été agréablement surpris de voir à quel point mon changement de plateforme a fonctionné. Le mouvement en particulier est un endroit où j'apprécie la facilité d'un contrôleur. Bien que WASD et une souris ne rendent certainement pas les déplacements difficiles, c'est juste un peu plus compliqué que la simple utilisation des joysticks. Maintenant, je me retrouve à parcourir les quêtes du jeu avec beaucoup plus de bonheur. Mon canapé est en effet aussi confortable que dans mes souvenirs et j'aime m'y prélasser tout en explorant les magnifiques paysages d'Elpis et de Labyrinthos. La majorité des quêtes ne sont pas lourdes en combat, donc même lorsque je suis confronté à un combat court, mes réactions ralenties sur la barre de raccourcis croisées ne sont pas vraiment un gros problème. Cela a transformé le jeu en une expérience beaucoup plus fluide pour moi, exactement comme j’en avais besoin en ce moment. La plupart du temps, j'éteins mon cerveau, puis je me reconnecte lorsque j'ai besoin de regarder une cinématique ou de lire un dialogue important. Il s'avère que Marcheur de la fin c'est plutôt bien, qui savait ?

Là où j'ai toujours l'impression que la version console est à la traîne, c'est dans les donjons et les épreuves. Lorsque j’atteins ces combats plus intensifs, je me retrouve toujours à revenir à mon PC pour pouvoir donner le meilleur de moi-même à mon groupe. Bien sûr, je pourrais utiliser les groupes de PNJ disponibles via le système Duty Support et exécuter ces sections avec un tas de robots, mais c'est tellement de joie de jouer. FFXIV c'est s'engager avec d'autres joueurs. C'est pourquoi j'ai également décidé de garder un clavier Bluetooth connecté à ma console afin de pouvoir taper des messages. Les autres fonctionnalités de la version PC qui me manquent beaucoup sont celles du réalisateur Yoshi-P. mal vu mais j'y trouve toujours une grande utilité.


Ce saut a donc eu ses avantages et ses inconvénients, mais dans l’ensemble, le passage à la PS5 m’a fait apprécier les différentes façons dont les gens peuvent jouer à ce jeu. Maintenant, alors que j'attends la sortie de Sentier de l'aube, Je ne peux pas m'empêcher de penser que je vais également basculer entre PC et PS5 pour la prochaine extension.

Laisser un commentaire