Aperçu de la Diamond League de Monaco : tentative de record du monde de Jess Hull, confrontation Jakob-Yared sur 1 500 m, Big 3 sur 400 m haies

Le meeting de la Diamond League de Monaco de vendredi s'annonce absolument chargé. Jakob Ingebrigtsen en tête d'affiche du 1500 m masculin contre Yared Nuguse, Neil Gourley, Narve Nordas, et Niels Laros, Jess Hull en route pour le record du monde du 2000 m, nous avons un 800 m masculin absolument chargé, plus les 3 grands qui s'affrontent dans le 400 m haies masculin.

Nous le décomposons ci-dessous.

1500 m hommes : Jakob Ingebrigtsen contre. Jared contre Tim

La dernière fois que Jakob Ingebrigtsen a couru sur le circuit, c'était un véritable feu d'artifice. Après sa première défaite dans une course de rythme depuis des lustres lors du Pré-Classique, Jakob a traversé le monde pour fouler la piste cinq jours plus tard seulement pour une revanche de la finale olympique de 2021 contre Timothée Cheruiyot et il n'a pas déçu. Cheruiyot a poussé Jakob jusqu'à la ligne, le traquant et obligeant Jakob à plonger pour une victoire de 0,03.

Les deux hommes seront sur la ligne de départ ce vendredi et chercheront à répondre aux questions sur leur condition physique à l'approche des Jeux olympiques. Jakob a déclaré que cette année, il s'améliorerait à chaque compétition. Est-ce que ce sera le cas et sera-t-il de retour pour se démarquer des concurrents de classe mondiale sur les 200 derniers mètres comme nous en avons l'habitude ? Cheruiyot montrera-t-il qu'Oslo n'était pas un coup de chance et se lancera-t-il dans la course aux médailles ? Il n'a terminé que troisième aux sélections kenyanes lors de sa dernière course.

Star américaine Jared Nuguse, qui vient de subir une défaite contre Cole Hocker aux essais olympiques américains, est sur le terrain. Nuguse a été l'une des rares personnes à pouvoir rester avec Ingebrigtsen et a excellé dans les épreuves de contre-la-montre. Ce sera un bon point de référence pour voir où Nuguse en est. A-t-il fait marche arrière ou Hocker est-il juste assez bon pour que les deux prétendent à une médaille à Paris ?

Champion britannique Neil Gourley, qui a connu une excellente année 2024 jusqu'à présent, cherchera à améliorer sa 9e place aux Mondiaux de l'année dernière. Le peloton est serré et comprend le Kenyan Brian Komen qui a déjà remporté une Diamond League cette année, Oli Hoare qui n'a pas couru au cours du mois dernier après avoir couru 3:31.08 à Oslo, Brit Elliot Gileset Français Azeddine Habz.

Nous avons également un récent détenteur du record du 1000 m U20 Niels Laros et finaliste mondial Narve Nordås qui a commencé sa saison 2024 extrêmement lentement et qui cherchera à renverser la situation ici.

L'article continue sous le joueur.

Comme toujours, l’attention sera portée sur Jakob, mais qui pourra le défier et consolider son statut de prétendant aux Jeux olympiques ?

2 km femmes : record du monde pour Jess Hull

Intégrer à partir de Getty Images

Nous savions que Jess Hull était bonne… elle a participé aux deux dernières finales mondiales du 1500 m et a terminé quatrième aux Championnats du monde en salle. Nous n’avons cependant vu aucun signe indiquant que Hull avait le potentiel pour devenir une grande athlète de tous les temps. Cependant, si vous avez été dans une grotte la semaine dernière, laissez-nous vous donner des nouvelles. Foi Kipyegon a battu son propre record du monde du 1500 m à la Diamond League de Paris. Une autre histoire importante était le fait que Jess Hull était juste derrière elle chaque étape du chemin et a été récompensé massivement avec un PB de plus de cinq secondes de 3:50.83, ce qui est bon pour la 5e place de TOUS LES TEMPS.

Hull n'affrontera pas Kipyegon cette semaine, mais elle tentera de battre le record du monde du 2000 m féminin. Le record du monde du 2 km féminin est de 5:21.56, détenu par Francine Niyonsava de 2021. Cela représente 64,31 tours, parcourant le 1600 en 4:17.24. Cette saison, Niyonsaba a battu le record du monde en 8:19.09 sur 3 km. Hull a couru légèrement plus lentement pour 3 km en 8:24.39. Cependant, elle a couru cela en salle dans un cadre de championnat, ne terminant que quatrième aux championnats du monde en salle. Hull a fait un énorme pas en avant avec sa course le week-end dernier et semble prête à battre ce record vendredi. Elle est n°5 de tous les temps sur 1500 tandis que Vous avez peur Hull n'est que 17ème de tous les temps sur 800 m et 7ème de tous les temps sur 3 km. Hull a trois meneurs d'allure alignés, elle n'aura donc probablement besoin de courir que le dernier tour en solo, ce qui rend ce record plus qu'atteignable si elle passe une bonne journée.

Hommes : 800 Le choc des Titans avec Arop et Hoppel rejoignant la mêlée

Intégrer à partir de Getty Images

Il y a quelques jours à peine, nous avons eu l'un des les plus grands 800 de tous les temps à Paris Avec trois hommes qui ont couru en 1:41.61 ou moins, réalisant les 3ème, 4ème et 5ème temps les plus rapides de l'histoire. A Monaco, deux de ces hommes seront de nouveau en course, ainsi que le champion du monde en titre invaincu et le champion des Etats-Unis. Pour faire simple, il a le potentiel de devenir un autre grand de tous les temps.

Le petit favori Djamel Vrai vient de remporter une victoire historique à Paris où il a couru en 1:41.56. Après avoir été disqualifié pour une violation de couloir lors de la finale du championnat du monde (où il aurait terminé 6e), Sedjati a été en pleine forme en 2024. Il est resté invaincu cette année, battant de nombreux grands noms et a perdu son record personnel de près d'une seconde et demie après n'avoir jamais dépassé 1:43 dans sa carrière.

Champion du monde 2023 Marco Arop Arop serait normalement la tête d'affiche car il a également fait bonne figure cette année puisqu'il est invaincu. Arop était 5-0 contre Sedjati l'année dernière, donc il a son numéro, mais Sedjati était toujours proche derrière, toujours à une demi-seconde près. Le vainqueur entre les deux se rendra probablement à Paris en tant que favori olympique.

Français Gabriel Tual Tual a réalisé la course de sa vie sur son sol natal en 1:41.61 pour la troisième place, manquant de peu la victoire. Tual a été pour la plupart extrêmement régulier cette année en remportant de nombreuses courses, y compris les Euros, mais cela marque un énorme pas en avant pour lui car il n'avait jamais passé sous la barre des 1:44 avant cette année, et vient de passer sous la barre pour la première fois aux championnats de France en 1:43.99. Sa dernière course l'a propulsé dans une autre stratosphère et il sera en lice pour la victoire non seulement à Monaco mais aussi à Paris s'il peut maintenir ce rythme.

Un autre coureur qui est sorti de nulle part pour courir un temps monstrueux à Paris était un Kenyan inconnu Aaron Cheminingwa qui n'a même pas fait partie de l'équipe kenyane mais a couru 1:42.08 pour établir un énorme record personnel.

Enfin et surtout, nous avons le champion du monde en salle Bryce HoppelHoppel revient d'une sélection américaine où il a dominé en gagnant avec presque une seconde d'avance et sa seule défaite cette année a été contre Sedjati par 0,06 plus tôt cette année à Stockholm. Si Hoppel peut courir avec les gros chiens ici, il pourrait transformer ce Big Four en Big Five. Cette course va être incroyable cependant. C'est essentiellement la finale olympique un mois plus tôt moins Emmanuel Wanyonyi qui était à l'origine sur le terrain mais qui n'est désormais plus sur la liste de départ.

400 m haies hommes : les trois grands s'affrontent

Intégrer à partir de Getty Images

Ce n'est pas souvent que nous voyons Ray Benjamin, Alison dos Santoset Karsten Warholm Les trois hommes s'affronteront. Cela n'est arrivé que cinq fois dans l'histoire, et toutes lors d'une finale olympique, mondiale ou de Diamond League. Ce qui n'est jamais arrivé, c'est une confrontation entre les trois en saison régulière. C'est pourtant ce qui va se passer ce vendredi à Monaco, puisque Rai Benjamin a été ajouté sur le plateau de dernière minute. Voici les résultats des précédentes confrontations entre les trois joueurs.

ÉvénementDateRay BenjaminAlison dos SantosKarsten Warholm
Championnat du monde de l'IAAF30 septembre 20192ème/47.667e / 48.281er / 47.42
Les XXXIIe Jeux Olympiques03 août 20212ème/46.173ème/46.721er / 45.94
Championnats du monde d'athlétisme19 juillet 20222e/46,891er / 46.297e / 48.42
Championnats du monde d'athlétisme, Budapest 202323 août 20233ème/47.565ème / 48.101er / 46.89
Préfontaine Classique16 septembre 20231er / 46.394ème / 47.442ème/46.53

Trois des rencontres entre le trio (JO 2021, Mondiaux 2022, Pré-Classique 2023) ont produit les quatre meilleurs temps de l'histoire. Depuis 2021, il a fallu moins de 47 secondes pour remporter l'une de ces courses et il n'y a aucune raison de penser que ce ne sera pas à nouveau le cas ici. Voici les trois hommes les plus rapides de l'histoire et les trois hommes les plus rapides en 2024.

Karsten Warholm a toujours pris le dessus sur le duo à chaque fois qu'ils ont couru, mais les choses commencent à changer de ce côté-là. Après avoir remporté le championnat du monde l'année dernière, il n'a pas semblé aussi dominant qu'il l'est habituellement en saison régulière. Il a déjà perdu deux fois cette année, une fois contre Alexandre Doom Warholm a remporté le 400 m en salle et a de nouveau battu Dos Santos à domicile à Oslo avec une courte avance de 0,07. Warholm a bien rebondi en remportant l'Euro mais ce sera un gros test pour voir s'il est toujours le meilleur.

Dos Santos a connu une année pratiquement parfaite. Il a participé à quatre Diamond Leagues et a remporté quatre victoires, dont celle sur Warholm. Il a été champion du monde en 2022, mais a fait un grand pas en arrière la saison dernière en raison d'une blessure où il a terminé 5e aux championnats du monde et n'a remporté que deux de ses sept courses. Nous savons qu'il a le talent pour être un champion olympique, mais la question est de savoir s'il peut continuer à enchaîner les résultats réguliers pour y parvenir. Une victoire sur Warholm et Benjamin ferait de lui le favori olympique incontesté.

Benjamin a également connu une saison sans défaite après une piètre troisième place aux Mondiaux l'année dernière et semble plus en forme que jamais avec un temps de 46 secondes dans ses deux finales cette année. Benjamin n'a pas beaucoup couru cette année, une seule fois avant les sélections américaines où il a détruit le peloton et pris la tête du classement mondial au passage. Une victoire ici le mettrait sur la bonne voie pour transformer son argent de 2021 en or.

En fin de compte, cette course pourrait bien être une course historique. Il est rare que les trois meilleurs mondiaux, et encore moins les plus grands de l'histoire, se retrouvent à un mois des Jeux olympiques, mais c'est ce que nous allons voir vendredi.

Le meilleur du reste

Intégrer à partir de Getty Images

Le 400 m masculin met en vedette le leader mondial Christopher Morales-Williamset les 110 haies ont Grant Holloway qui est toujours en danger de battre le record du monde à chaque fois qu'il touche la piste. Le 100 m féminin compte un peloton entier de femmes qui ont toutes couru plus vite que 11 secondes, y compris la championne du monde du 60 m en salle Julien Alfred et champion du monde Dina Asher Smith. L'une des courses les plus attendues du calendrier était censée être une confrontation de 200 mètres entre Appelez la gratitude et Noah Lylesmais Lyles s'est depuis retiré et Tebogo devra probablement courir contre la montre.

Laisser un commentaire