Allyson Felix reçoit l’honneur ultime de son alma mater, USC

Septuple championne olympique et athlète féminine la plus décorée de l’histoire des États-Unis, Allyson Félixa reçu un honneur spécial le 18 janvier, lorsque l’Université de Californie du Sud (USC), son alma mater, a reconnu ses réalisations en changeant le nom de la piste de l’école en Allyson Felix Field.

Allyson Felix dans le relais 4x400m aux Championnats du monde d’athlétisme 2022 à Eugene, Oregon. Photo : Kevin Morris

“Pour moi, être né et avoir grandi à Los Angeles et avoir une telle histoire à l’USC, je suis complètement humble”, a déclaré Felix dans un communiqué publié par l’université. “C’est un immense honneur de faire partie de l’histoire sur le campus, et c’est un endroit si spécial pour moi.”

Félix a pris sa retraite à la fin de la saison 2022, participant à cinq Jeux olympiques entre 2004 et 2020 et remportant 11 médailles olympiques : sept d’or, trois d’argent et une de bronze.

Elle est également l’athlète la plus décorée de l’histoire des championnats du monde, avec 20 médailles entre 2005 et 2022, dont 14 d’or, trois d’argent et trois de bronze (sept en individuel et 13 en relais par équipes).

Au cours de sa carrière, elle a été une éminente défenseure des femmes et des femmes de couleur dans le sport de l’athlétisme. En 2018, elle a rompu son contrat avec Nike après avoir déclaré publiquement que l’entreprise avait refusé de fournir des prestations de maternité et des garanties salariales adéquates alors que Felix cherchait à fonder sa famille.

Allyson Felix représentant sa marque Athleta à l’American Track League. Photo: Kevin Morris

Le stade portait auparavant le nom d’un philanthrope américain Katherine B. Casier. La piste sera officiellement changée pour Allyson Felix Field ce printemps.

“L’Allyson Felix Field reconnaîtra ses immenses réalisations en tant que légende du sport et cheval de Troie, tout en montrant notre admiration pour son rôle d’entrepreneur, de défenseur et de champion des femmes”, a déclaré le président de l’USC. Carol Spot.