7 choses insolites que font les coureurs

Les choses que font les coureurs excentriques

Chaque sport a ses particularités et ses comportements étranges que seuls les vrais passionnés de ce sport comprennent. La course à pied ne fait pas exception, bien sûr.

Au fil des années, j'ai développé des habitudes de course bizarres et, en discutant avec d'autres coureurs, j'ai découvert que je n'étais pas le seul à être bizarre ! D'autres coureurs ont les mêmes habitudes, donc nous devons être normaux, en tout cas parmi les coureurs. Voici quelques-uns de mes comportements étranges que j'ai fini par accepter comme étant des comportements de course normaux.

1. Je vais encore faire le tour du pâté de maisons juste pour amener mon Garmin à un certain numéro.

Bon, je sais que les montres Garmin ne sont pas toujours précises à 100 %, et je ne devrais pas vraiment me soucier du nombre exact de kilomètres que j'ai parcourus. Mais il y a quelque chose de très satisfaisant à voir un certain kilométrage sur cette montre.

2. Je suis jaloux des coureurs quand je conduis.

Il y a des moments où les courses ne se passent pas bien et où je souhaiterais ne pas courir, mais j'oublie parfois cela quand je suis en voiture et que je croise des coureurs. J'aimerais immédiatement pouvoir échanger ma place avec eux. Je commence alors à réfléchir à la distance qu'ils parcourent et à leur itinéraire. Je les suis pour voir où ils sont… je plaisante… je suis un coureur excentrique, mais pas un harceleur.

3. J'utilise les toilettes de Starbucks comme un ninja.

J'ai plusieurs itinéraires de course réguliers et, en cours de route, j'ai certaines toilettes préférées chez Starbucks, dans des supérettes ou des restaurants de restauration rapide que je sais que je peux utiliser très rapidement et furtivement.

En général, les toilettes sont très proches de l'entrée ou très loin de la caisse, donc je sais que je peux entrer et sortir avant qu'un employé ait le temps de crier : « Les toilettes sont réservées aux clients ! » Tout ce qu'ils voient, c'est un éclair de vêtements de course techniques aux couleurs vives qui volent hors de la porte.

4. Je teste les consoles d'autres coureurs sur tapis roulant.

Oui, je sais que ce n'est pas une bonne manière de courir sur un tapis roulant de regarder les chiffres d'un autre coureur, mais parfois je ne peux pas m'en empêcher et je dois jeter un œil. Et, oui, si vous allez plus vite que moi, je pourrais augmenter un peu la vitesse. Et si vous commencez à aller encore plus vite, je pourrais encore augmenter mon rythme. Mais bon, nous aurons probablement tous les deux un meilleur entraînement, n'est-ce pas ?

5. J'aime utiliser le jargon de la course à pied.

En tant que coureurs, il y a certains termes que nous sommes les seuls à comprendre. J'oublie parfois que lorsque je parle à des non-coureurs, certains termes de course me passent par la tête. Je reçois des regards étranges quand je dis à quelqu'un que j'ai fait un meilleur temps ou un meilleur record personnel lorsqu'il me demande comment s'est déroulée une course en particulier.

6. Je me vérifie lorsque je passe devant une vitrine ou un arrêt de bus.

Je pense que nous sommes tous un peu curieux de savoir à quoi nous ressemblons lorsque nous courons. C'est pourquoi nous aimons voir les photos de course que nous recevons par e-mail après une course. Parfois, lorsque je cours, je me demande : « Comment est ma technique de course ? » « À quoi ressemble mon nouveau short de course ? » « Est-ce que mes cheveux sont dressés ? » Donc, si je passe devant une fenêtre, j'essaie d'apercevoir quelque chose.

7. Je parlerai à de parfaits inconnus, s'ils sont coureurs.

En général, je suis une personne timide et je n'engage pas souvent la conversation avec des inconnus. Cependant, je suis beaucoup moins réservé si je vois quelqu'un porter un t-shirt d'une course à laquelle j'ai participé. Je commence immédiatement à discuter de la course, à voir ce qu'ils en ont pensé et à leur demander quelles autres courses ils ont prévues.

Regarde aussi:

Christine Luff, coach de course à pied, coureuse passionnée et rédactrice de fitness, est coach de course à pied certifiée RRCA et coach personnel certifiée ACE. Fondatrice du site Web Run for Good et auteur du livre Courir pour le bien : comment créer une habitude de course à vieelle entraîne des coureurs, du débutant au confirmé, qui s'entraînent pour des courses, du 5 km au marathon.

Laisser un commentaire