4 postures de yoga pour vous aider à combattre la chaleur

Le yoga peut être l'arme secrète du coureur lors des journées chaudes. Évitez les postures intenses qui augmentent la chaleur interne et optez plutôt pour ces postures douces et rafraîchissantes. Elles sont plus efficaces qu'un souffle d'air froid, vous aident à vous détendre et à calmer votre esprit et font de ces chaudes journées d'été un jeu d'enfant.

Lorsque vous pratiquez ces postures, privilégiez le calme et les mouvements doux. Écoutez votre corps et évitez de vous forcer à adopter une posture. Ce yoga ne vise pas à perfectionner les formes ; il s'agit de créer une sensation rafraîchissante tout en offrant à vos muscles un étirement apaisant.

posture de la porte de yogaposture de la porte de yoga
Des coureurs font du yoga. Photo : Unsplash

Pose de la porte

Commencez par vous agenouiller sur le tapis.

Étendez votre jambe droite sur le côté, en la gardant droite avec le pied à plat sur le sol.

Inspirez et levez les bras au-dessus de votre tête, puis expirez et penchez votre torse vers la droite, en plaçant votre main droite sur votre tibia ou sur le sol. Passez votre bras gauche au-dessus de votre oreille, en étirant le côté gauche de votre corps.

Maintenez la position pendant quelques secondes ou jusqu’à ce que vous ressentiez réellement un étirement, puis changez de côté.

Pose du poisson soutenue

Asseyez-vous sur le sol avec vos jambes tendues devant vous.

Placez un bloc de yoga ou un traversin derrière vous, sous le haut du dos. Une pile de couvertures ou une serviette enroulée peuvent également faire l'affaire.

Abaissez doucement votre dos sur le bloc ou le traversin, en laissant vos épaules se détendre et l'arrière de votre tête reposer sur le sol. Gardez vos jambes tendues et vos pieds fléchis. (Si cela est trop difficile, planter vos pieds sur le sol avec vos genoux pliés peut être plus efficace.)

Laissez votre poitrine s'ouvrir et soulevez-la légèrement vers le plafond. Vos omoplates doivent glisser le long de votre dos et être bien écartées.

Reposez vos bras à vos côtés, paumes tournées vers le haut, ou étendez-les sur les côtés pour approfondir l’étirement.

Fermez les yeux et respirez profondément pour vous apaiser. Maintenez la posture pendant une à cinq minutes, en vous concentrant sur la libération des tensions dans vos épaules, votre cou et votre poitrine.

Les jambes contre le mur

Asseyez-vous de côté contre un mur, les hanches aussi près que possible du mur. Faites pivoter vos jambes vers le haut du mur tout en abaissant votre dos au sol.

Ajustez votre distance par rapport au mur pour vous assurer que vos jambes sont confortablement droites. N'hésitez pas à planter vos pieds et à plier vos genoux si cela est plus confortable, ou rapprochez la plante de vos pieds et écartez vos genoux pour un étirement plus profond.

Reposez vos bras à vos côtés, paumes tournées vers le haut, et fermez les yeux.

Respirez profondément et calmement et maintenez la pose pendant plusieurs minutes ou aussi longtemps que vous le souhaitez.

Pour sortir, pliez les genoux, roulez sur le côté et poussez-vous doucement vers le haut.

Torsion latérale assise

Asseyez-vous avec les jambes croisées ou étendues devant vous.

Placez votre main droite derrière vous et votre main gauche sur votre genou droit.

Inspirez pour allonger votre colonne vertébrale et expirez pour tourner doucement vers la droite.

Maintenez cette position pendant quelques respirations, puis revenez au centre et changez de côté.

Pour un regain de fraîcheur supplémentaire pendant la pratique de ces postures, drapez un tissu frais sur votre front (ou toute autre partie du corps) ou installez un ventilateur à proximité. Ces étirements peuvent être intégrés en toute sécurité à votre routine de course habituelle, que ce soit avant ou après une séance d'entraînement, ou pour un mouvement doux lors d'un jour de repos.

Laisser un commentaire