10 temps de parkrun les plus rapides au Royaume-Uni le 14 janvier (2023)

Sophie Wallis et Connor Marshall ont réalisé les temps de parkrun les plus rapides du Royaume-Uni ce week-end (14 janvier).

Notre top 10 hebdomadaire des parkruns est sponsorisé par 1001 Running Tips de notre éditeur Robbie Britton. Envie de courir plus vite au parkrun en 2023 ou à votre prochain marathon alors commandez votre copie aujourd’hui. (PBs non garantis, mais très probables).

À Doddington Hall, c’est Sophie Wallis qui a réalisé la performance parkrun du jour avec un 16:21, l’athlète féminine la plus rapide de tout le Royaume-Uni. Il est à trente secondes du record du parcours et du PB de parkrun établi l’année dernière en décembre, mais toujours plus rapide que le PB routier de Wallis et un signe d’un vol 2023 à venir. Surtout que l’année a commencé avec une victoire de 34:40 au Cleethorpes AC New Years Day 10K.

Morpeth Harrier Connor Marshall a été le gars le plus rapide, 15:33 étant suffisant pour être en tête du classement cette semaine. Au parkrun de Blyth Links, dans le nord-est de l’Angleterre, c’était un parkrun PB pour Marshall, mais un peu plus lent que son excellent nouveau PB de 5 km sur route de 15:12 établi l’an dernier au Sunderland Harriers 5k en juillet. L’U23 a une grande gamme avec des performances de 200 m à 13,5 km l’an dernier, avec presque toutes les distances entre les deux.

Le prochain du groupe

Au parkrun de Bromley dans le sud-est de Londres, Noemie Thomson de Tonbridge AC a couru 17:12 pour atteindre la deuxième place du classement. L’U23, qui a terminé quatrième aux Champs XC du comté de Kent le week-end dernier, a pris plus de quatre minutes de son parkrun PB, mais c’était à partir de 2017 !

À seulement 14 secondes, Dearbhla Cox d’Annandale Striders. Au rapide parkrun de Belfast Victoria en Irlande du Nord, Cox a couru 17:26, ce qui est un parkrun PB et plus rapide que son 5k PB. Après un marathon PB de moins de trois heures en 2022, il semble que cette année va aussi être une autre ceinture.

Il n’y avait pas moyen de se perdre devant le parkrun de Bideford alors que Dan Mapp montrait le chemin à tout le monde (et une paire de talons propres). L’athlète local de Bideford AAC a couru 15h39 samedi matin lors de son premier événement de 2023. Après 2022, Mapp a vu Mapp briser 70 minutes pour la première fois pour le semi-marathon, il n’est pas surprenant qu’il ait trouvé son chemin vers un parkrun fort, à seulement 13 secondes de son parkrun meilleur, ce début d’année.

Au Beacon parkrun, complétant un podium d’épreuves B… pour les hommes (et cinq des six meilleures fois sont survenues lors d’épreuves commençant par la lettre B), c’est Matthew Orford qui a déplacé ses jambes avec l’énergie balistique d’un Beretta à roulement à billes . Trop de B, je me suis laissé emporter. Le baller Burton AC a couru 15:41, ce qui est un parkrun PB de sept secondes et sa première fois en moins de 16 minutes pour n’importe lequel des 5000m, 5k route ou parkrun. Un signe brillant, des temps meilleurs vous attendent.

Le parcours le plus rapide ?

Après avoir eu l’impression que notre classement était sponsorisé par la lettre B cette semaine, y avait-il une beauté qui brillait plus que les autres ? C’était une répartition à trois entre Édimbourg, Belfast Victoria et Bromley avec les trois avec deux fois mais Bromley et Belfast ont marqué des points égaux (avec 2e et 9e contre 3e et 8e) donc c’est à qui avait le coureur le plus rapide et Noemie Thomson a pris le gloire pour Bromley.

Classements féminins


Classements masculins